Ecoutez Radio Sputnik
    Jérôme Rodrigues

    Depuis l’hôpital, Jérôme Rodrigues dénonce une «tentative de meurtre»

    © AFP 2018 Zakaria ABDELKAFI
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)
    4717452

    Après une intervention chirurgicale, l’un des leaders des Gilets jaunes, Jérôme Rodrigues blessé au visage en marge de l’acte 11 du mouvement, est actif sur Facebook, où il dénonce «une tentative de meurtre orchestrée» par les autorités.

    Au lendemain d'une intervention chirurgicale, Jérôme Rodrigues, une des figures emblématiques du mouvement des Gilets jaunes, a commenté sur Facebook sa grave blessure à l'œil, survenue lors de la manifestation à Paris ce samedi.

    Selon M.Rodrigues il s'agit d'«une tentative de meurtre orchestrée» par les autorités:

    publication sur la page Facebook de Jérôme Rodrigues, capture d'écran
    publication sur la page Facebook de Jérôme Rodrigues, capture d'écran

    Plus tard, Jérôme Rodrigues a modifié le message posté sur sa page.

    Les événements se sont produits samedi dernier en marge de l'acte 11 des Gilets jaunes. M.Rodrigues était en train de filmer un groupe de policiers quand une grenade lancée dans sa direction a explosé à moins de cinq mètres de lui.

    Comme l'indique Le Monde, le Gilet jaune a été touché par un «projectile, dont la nature reste à déterminer».

    Sur une vidéo qu'il a diffusée sur sa page Facebook, on voit qu'il tombe à terre tout en continuant de filmer et que des gens lui viennent en aide.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)

    Lire aussi:

    Jérôme Rodrigues blessé à l’œil: Éric Drouet appelle à un «soulèvement sans précédent»
    À Paris, Jérôme Rodrigues, Gilet jaune, grièvement blessé à un œil (images)
    «Un des forces de l’ordre a levé son flashball et a tiré sur Jérôme», selon un témoin
    Tags:
    gilets jaunes, œil, blessure, Jérôme Rodrigues, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik