France
URL courte
22645
S'abonner

Lors de la première manifestation des Foulards rouges à Paris ce week-end, s’opposant aux Gilets jaunes, une femme s’en prenant à «la violence du gouvernement» s’est fait prendre à partie par des manifestants.

Les Foulards rouges ont défilé pour la première fois dans Paris hier lors de la Marche républicaine des libertés. Initialement prévu en soutien à Macron, ce rassemblement visait à s'opposer à la «violence» des Gilets jaunes.  

Lors de la mobilisation, une femme portant un panneau «Stop aux violences policières» — qui manifestait juste à côté — a été prise à partie. La scène a été filmée.

Les organisateurs de la manifestation de ce dimanche assurent qu'elle est «apolitique». Ils affirment apporter leur soutien non pas aux autorités, mais plus largement, à la République. La préfecture de police a recensé 10.500 manifestants.

Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, le service Checknews de Libération décompte au moins 109 blessés graves parmi les gilets jaunes et les journalistes, dont 78 par des tirs de lanceur de balle de défense. Au moins 15 victimes ont perdu un œil.

Couleurs de Paris: après les Gilets jaunes, les Foulards rouges
© Sputnik .
Couleurs de Paris: après les Gilets jaunes, les Foulards rouges

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Voici quand la France pourrait faire face à une deuxième vague de Covid-19, selon des chercheurs
Tags:
Foulards rouges, gilets jaunes, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook