Ecoutez Radio Sputnik
    Christophe Castaner

    Castaner veut poursuivre Drouet pour son appel à «un soulèvement sans précédent»

    © AP Photo / Francois Mori
    France
    URL courte
    32348
    S'abonner

    Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a appelé mardi à poursuivre en justice l'une des figures des Gilets jaunes, Éric Drouet, qui avait appelé les manifestants à un «soulèvement sans précédent».

    Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a dit mardi souhaiter que la justice poursuive l'une des personnalités des Gilets jaunes, Éric Drouet, qui avait appelé à un «soulèvement sans précédent» après la blessure à l'œil de Jérôme Rodrigues.

    L'administrateur du groupe «La France en colère», Éric Drouet, a publié samedi un communiqué portant sur ce qui est arrivé à Jérôme Rodrigues, grièvement blessé lors de l'acte 11 des Gilets jaunes. M.Drouet a «appelé à un soulèvement sans précédent par tous les moyens utiles et nécessaires pour que plus personne ne soit victime de ces blessures de guerre».

    «C'est un appel à l'insurrection. C'est quoi "tous les moyens utiles et nécessaires"? Les boules de pétanque jetées sur les policiers, c'est déjà fait. Les pavés, c'est déjà fait. Les cocktails Molotov, c'est déjà fait", a affirmé Christophe Castaner sur BFMTV.

    «Cette dernière déclaration relève à mon sens de l'infraction pénale. Nous ferons ce qu'on appelle un article 40 pour que le procureur décide s'il veut poursuivre ou pas. Vous vous rendez compte qu'il appelle à utiliser de nouvelles armes alors qu'aujourd'hui il y a des cocktails Molotov?», a lancé le ministre.

    «Pour l'accident dont a été victime Jérôme Rodrigues, ce que je sais c'est qu'il y a eu l'envoi d'une grenade de désencerclement et qu'à ce moment-là, il a été blessé. Il y a débat, il y a une enquête», a-t-il déclaré, précisant que cette grenade «a été envoyée conformément aux usages, (…) ce qu'on appelle l'envoi au sol».

    «S'il y a faute, elle sera sanctionnée», a-t-il ajouté.

    Les événements se sont produits samedi dernier au cours de l'acte 11 des Gilets jaunes. M.Rodrigues a été blessé alors qu'il se trouvait face aux forces de l'ordre, et au moment même où il était en train de filmer en direct pour son compte Facebook la situation sur la place de la Bastille. Dans un entretien à BFM TV, il a expliqué qu'il était sur le point de partir au moment où il a été blessé.

    Sur la vidéo qu'il a diffusée à partir de sa page Facebook, on voit qu'il tombe à terre tout en continuant de filmer et que des gens lui viennent en aide.

    Tags:
    gilets jaunes, Jérôme Rodrigues, Eric Drouet, Christophe Castaner, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik