Ecoutez Radio Sputnik
    Christophe Castaner

    Les Insoumis dénoncent la «dérive autoritaire» de Castaner à l’Assemblée nationale (vidéo)

    © REUTERS / Gonzalo Fuentes/Pool
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)
    18421

    Alors que Christophe Castaner a annoncé son intention de saisir la justice afin de poursuivre Éric Drouet, le député de la France insoumise Alexis Corbière a dénoncé à l'Assemblée nationale une «dérive autoritaire» du ministre de l’Intérieur qui ne masque que son «incompétence» à garantir l’ordre public.

    Le porte-parole des Insoumis, Alexis Corbière, a critiqué, le 29 janvier entre les murs de l'Assemblée nationale, l'initiative de Christophe Castaner de poursuivre en justice l'une des figures des Gilets jaunes, Éric Drouet, qui avait appelé les manifestants à un «soulèvement sans précédent».

    Ainsi, M.Corbière a dénoncé, depuis sa place dans l'Hémicycle, «une dérive autoritaire» des mesures du gouvernement en réponse à la crise des Gilets jaunes dans le pays.

    «Vous êtes dans une dérive autoritaire qui ne masque que votre incompétence à garantir l'ordre public», a déclaré l'élu Insoumis, s'adressant au ministre de l'Intérieur, présent lui aussi à la séance.

    Alexis Corbière a en outre évoqué les violences à l'encontre des protestataires en disant: «Votre bilan est terrible, vous le portez sur vos épaules. Notamment le nombre de violences qui touchent les manifestants».

    «Tout est là: vous êtes dans une dérive autoritaire», a-t-il conclu.

    Dans le même temps, la députée LREM, Véronique Riotton, s'est tenue à côté des bancs des Insoumis tout au long de l'intervention de M.Corbière.

    Le porte-parole de la FI a annoncé: «Elle parle et elle m'insulte pendant que je parle», en résumant que cette conduite était «à l'image» de ce que faisait le gouvernement.

    Jean-Luc Mélenchon a également condamné hier, sur son compte Twitter, «la dérive autoritaire» du ministre de l'Intérieur.

    Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a dit mardi souhaiter que la justice poursuive l'une des personnalités des Gilets jaunes, Éric Drouet, qui avait appelé à un «soulèvement sans précédent», après la blessure à l'œil de Jérôme Rodrigues.

    Les événements se sont produits samedi dernier au cours de l'acte 11 des Gilets jaunes. M.Rodrigues a été blessé alors qu'il se trouvait face aux forces de l'ordre, et au moment même où il était en train de filmer en direct pour son compte Facebook la situation sur la place de la Bastille. Dans un entretien à BFM TV, il a expliqué qu'il était sur le point de partir au moment où il a été touché par un tir de LBD.

    Sur la vidéo qu'il a diffusée à partir de sa page Facebook, on voit qu'il tombe à terre tout en continuant de filmer et que des gens lui viennent en aide.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    L’éruption de la «bouche de l’enfer» dans les Kouriles après 100 ans de sommeil tue tout ce qui vit (images)
    Tags:
    gouvernement, La République en Marche! (LREM), La France insoumise (LFI), Christophe Castaner, Alexis Corbière, Jean-Luc Mélenchon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik