France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)
62882
S'abonner

Alors que la crise des Gilets jaunes battait son plein en décembre dernier, la Première dame a dû visiter le bunker PC Jupiter réservé au Président en cas d’attaque thermonucléaire, relate le JDD.

Il semble que l’Élysée se soit fortement inquiété en pleine crise des Gilets jaunes fin 2018, à en croire le Journal du dimanche (JDD): le 7 décembre dernier, à la veille de l’acte 4 des manifestations, un «petit cortège guidé par des hommes du service de sécurité» a accédé au bunker ultrasecret PC Jupiter réservé au Président et à son état-major en cas d’attaque thermonucléaire.

Selon le JDD, Brigitte Macron a fait partie de cette «expédition» tandis que la tension était à son comble à Paris après les troubles à l’Arc de triomphe perpétrés le 1er décembre. «On nous a expliqué qu’en cas d’alerte c’est là qu’il faudrait peut-être se réfugier» a fait savoir un témoin de la scène contacté par l’hebdomadaire.

«Ce jour-là, on s’est vraiment cru à la veille du 10 août 1792», affirme l’interlocuteur du journal en référence à la prise des Tuileries qui précipita la chute des Bourbons.

Brigitte Macron a été «bouleversée» par cette visite, souligne l’hebdomadaire. Toujours selon le JDD, la Première dame «ne comprend pas que l’image de son mari soit à ce point dégradée sur les ronds-points». Le chef d'État, «très touché pour Brigitte», vit quant à lui très mal les critiques à l’encontre de son épouse, a confié au journal un proche du couple.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)

Lire aussi:

Joe Biden perd le nord lors du sommet du G7 – vidéo
«L’intention était de mettre le feu»: un candidat RN agressé et aspergé d’huile à Arles – vidéo
Mélenchon enfariné avant une manifestation à Paris – vidéo
Tags:
sécurité, protestations, alerte, critiques, bunker, gilets jaunes, Elysée, Emmanuel Macron, Brigitte Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook