Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Luc Mélenchon

    1968 vs Gilets jaunes: le bilan des victimes «fait froid dans le dos» à Mélenchon (vidéo)

    © AFP 2019 Martin BUREAU
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)
    16202
    S'abonner

    En comparant les victimes civiles et policières des manifestations des Gilets jaunes, Jean-Luc Mélenchon a déclaré à l'Assemblée nationale que «même en 1968 on n'a pas vu une chose pareille». Il tient Christophe Castaner pour responsable et demande sa démission.

    Le 29 janvier, Jean-Luc Mélenchon a évoqué, lors de son intervention dans l'hémicycle, le nombre de victimes depuis le début de la mobilisation des Gilets jaunes qui se poursuit en France depuis trois mois environ.

    Ainsi, le dirigeant de la France insoumise a, au cours de son discours, déploré les morts et les blessés lors des protestations, aussi bien du côté des manifestants que des forces de l'ordre.

    Il a ainsi souligné que la France connaissait «le bilan le plus terrible observé au cours des 60 dernières années», ajoutant que «même en 1968 avec 10 millions de travailleurs en grève ou bien en 1995 avec des millions de gens qui se déplaçaient dans la rue on n'a vu une chose pareille».

    L'Insoumis a ensuite déclaré que, la France étant «une grande démocratie observée dans le monde», «ce cumul de chiffres fait froid dans le dos».

    «Il n'existe pas un seul cas où l'on peut dire cette personne s'est exposée elle-même. Ce sont toujours des gens ou qui étaient là ou qui ont regardé ou qui n'ont pas eu la prudence de courir assez vite parce qu'ils se croyaient spectateurs», a-t-il affirmé.

    Cependant, M.Mélenchon a précisé que, pour lui, les policiers n'étaient pas responsables de cette situation et que «c'est à la politique d'assumer».

    «Vous êtes responsable monsieur le ministre, vous personnellement parce que c'est la République qui veut ça. Votre responsabilité est politique, c'est vous qui devez assumer cette situation», s'est exprimé M.Mélenchon en s'adressant à Christophe Castaner.

    «On n'a jamais vu ça auparavant dans aucune situation politique tendue dans ce pays depuis plus de 60 ans. Vous devez vous en aller et démissionner. Voilà ce que les Insoumis vous demandent», a-t-il conclu.

    L'acte 11 de la mobilisation des Gilets jaunes a réuni quelque 69.000 manifestants samedi dernier dans toute la France, dont 4.000 à Paris, selon le ministère de l'Intérieur. Ces chiffres font l'objet de polémiques. Dans certaines villes, notamment dans la capitale, les manifestations ont une nouvelle fois créé des tensions faisant des blessés. Ainsi, Jérôme Rodrigues, l'une des figures des Gilets jaunes, a été grièvement blessé à l'œil par les forces de l'ordre.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)
    Tags:
    gilets jaunes, victimes, Jean-Luc Mélenchon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik