Ecoutez Radio Sputnik
    Malgré les caméras piéton, les LBD 40 éborgnent encore.

    «Tirer des bastos»: des propos polémiques dans un centre de commandement de police (vidéo)

    © Photo. Capture d'écran: Youtube/ Sputnik France
    France
    URL courte
    24160
    S'abonner

    Au cours de l’acte 9 à Toulouse, la manifestation des Gilets jaunes a dégénéré sur la place centrale du Capitole. Un syndicat policier a publié une vidéo filmée dans une salle de commandement, où les policiers commentent les images en disant qu’il faut «tirer des bastos» contre les manifestants. La police de Toulouse a ouvert une enquête.

    Au moins 6.000 Gilets jaunes, chiffre donné par la préfecture, ont défilé le 12 janvier dans le centre de Toulouse. Lors de l'acte 9, la manifestation a dégénéré sur la place centrale du Capitole, noyée sous les gaz lacrymogènes quand la police a repoussé des groupes très mobiles qui leur lançaient des projectiles et les chargeaient.

    Sur Twitter, le syndicat policier VIGI a posté une vidéo filmée dans la salle de commandement de police toulousaine pendant l'acte 9. Elle montre les écrans diffusant les images des caméras de surveillance à ce-moment-là.

    En particulier, on entend des appels à «tirer des bastos» sur les séquences.

    «Mais p***in, mais il faut tirer quoi», dit une voix féminine sur l'enregistrement.

    «Quel bande d'e****és, mais faut tirer quoi, quand j'te dis qu'il faut aligner 2, 3 bastos!», déclare une voix masculine.

    Depuis sa publication, le tweet a été largement partagé et commenté par les utilisateurs.

    La police de Toulouse a ouvert une «enquête administrative» sur la divulgation de la vidéo. L'enquête a été ouverte par la Direction départementale de la sécurité publique de Haute-Garonne, qui a confirmé une «captation illégale d'images et de sons» au sein du Centre de commandement et d'information de Toulouse le 12 janvier, a indiqué vendredi la Préfecture dans un communiqué.

    L'acte 9 a réuni 6.000 Gilets jaunes, dont «environ 1.000 casseurs» à Toulouse, selon un communiqué de la préfecture. Treize personnes ont été «légèrement» blessées et 33 interpellées pour des «dégradations et des violences», de même source.

    Tags:
    gilets jaunes, syndicats, police, Toulouse, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik