France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)
6116101
S'abonner

Jérôme Rodrigues, une des figures emblématiques du mouvement des Gilets jaunes, a déclaré sur les réseaux sociaux avoir été «exfiltré» du cortège de la manifestation parisienne de l’acte 12 après y avoir été menacé.

Jérôme Rodrigues a été exfiltré de l'acte 12. Il affirme avoir été menacé. Il aurait été agressé, comme le montrent plusieurs vidéos sur le Net, mais ce que le correspondant de Sputnik ne confirme pas. Il a annoncé avoir été «extrait» du cortège, certaines personnes voulant s'en «prendre à lui».

La présence d'hommes en noir a conduit à des bagarres au sein du cortège avec des Gilets jaunes.

Alors qu’on assure dans la vidéo ci-dessous que Jérôme Rodrigues a été attaqué par des antifas, le correspondant de Sputnik présent sur les lieux n’a pas confirmé cette information.   

On entend distinctement les hommes en noir crier «Paris, Paris, antifas!»

Des rixes ont éclaté.

Jérôme Rodrigues, figure emblématique des Gilets jaunes, a été gravement touché à l'œil lors du onzième samedi de mobilisation dans la capitale. Il a affirmé à l'IGPN avoir été blessé par un tir de LBD, ce que récuse le ministère de l'Intérieur.

Toutefois, il est de retour dans les rues de Paris pour l'acte 12.

«Ça fait chaud au cœur. Il y a beaucoup d'autres blessés, je ne suis pas le seul blessé. Je suis le vingtième mec qui n'a pas d'œil, on a beaucoup d'autres avant moi», a-t-il indiqué dans une interview accordée à Sputnik.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
La plus forte augmentation de cas de Covid-19 en France en 24h depuis des mois
Entre théories du complot et déclarations officielles, quel est l’élément déclencheur des explosions à Beyrouth?
Tags:
gilets jaunes, blessés, émeutes, mobilisation, Sputnik, Jérôme Rodrigues, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook