France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)
3122101
S'abonner

Thierry-Paul Valette, un des leaders du mouvement des Gilets jaunes, a été blessé samedi soir place de la République dans le cadre du 12 acte des protestations.

Thierry-Paul Valette, un des leaders du mouvement des Gilets jaunes, a été blessé samedi soir place de la République.

Le militant a été touché par ce qui semble être une barre métallique jetée vers les CRS. Sa tête a été protégée par le casque faute de quoi il aurait de toute évidence été gravement blessé.

Thierry Paul Vallette blessé pendant l’Acte XII des Gilets jaunes à Paris
© Sputnik
Thierry Paul Vallette blessé pendant l’Acte XII des Gilets jaunes à Paris

Une autre vidéo tournée au moment de cet incident montre que la barre métallique provient du côté des manifestants.

L'acte 12 des Gilets jaunes est organisé notamment en hommage aux victimes des violences policières dans les rangs des protestataires.

A l'approche du douzième weekend de mobilisation, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner avait promis un dispositif de sécurité «puissant» avec près de 80.000 unités mobiles déployées sur l'ensemble du territoire. D'après les chiffres du parquet cités par les médias français, rien qu'à Paris, près de 1.700 personnes sont devenues victimes d'«exactions de casseurs» pendant les manifestations des Gilets jaunes.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)

Lire aussi:

La banlieue lyonnaise «s’embrase», une quinzaine d’individus saccagent une voiture de police – images
Les promeneurs sur les quais de Seine évacués par les forces de l'ordre – vidéo
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Tags:
gilets jaunes, blessés, protestations, Thierry-Paul Valette, Christophe Castaner, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook