Ecoutez Radio Sputnik
    Bilal Hassani

    Attentats en France: un élu LR s’oppose à la candidature de Bilal Hassani à l’Eurovision

    © AFP 2019 Thomas SAMSON / AFP
    France
    URL courte
    15343

    Henri Leroy, sénateur Les Républicains, a adressé une lettre au jury de l’Eurovision en demandant que le candidat français soit écarté du concours. Il a ainsi réagi à une vidéo qui montre un adolescent présenté comme Bilal Hassani qui se moque avec ses amis des attentats en France.

    Henri Leroy, sénateur Les Républicains, s'est publiquement opposé à la candidature de Bilal Hassani à l'Eurovision 2019 après qu'une vidéo qui montre un adolescent présenté comme ce chanteur français qui se moque avec ses amis des attentats en France a refait surface. L'élu a publié sur son compte Twitter la lettre adressée au jury du concours.

    «Je vous demande d'intervenir pour que Bilal Hassani soit écarté de votre concours. Cet individu est un bien triste exemple pour notre jeunesse et incite à la banalisation du terrorisme», peut-on lire dans cette lettre.

    Se disant «stupéfait», il a qualifié d'«indigne» le comportement du jeune chanteur.

    Sur la vidéo en question, on voit un adolescent ressemblant à Bilal Hassani prononcer d'un ton ironique à plusieurs reprises la phrase «La France a vraiment souffert, attentats ici, attentats par-là».

    Bilal Hassani n'a, pour l'heure, pas commenté cette vidéo ni la lettre de l'élu du Sénat.

    Auparavant, un ancien tweet de Bilal Hassani accusant Israël de crimes contre l'humanité avait été retrouvé par la chaîne de télévision i24News. Plus tard, le chanteur a réagi en publiant une vidéo sur Twitter en expliquant qu'il avait 14 ans à l'époque, que d'autres personnes avaient accès à son compte et qu'il s'était «passé des choses qui étaient hors» de son contrôle et de sa connaissance.

    Lire aussi:

    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    Uzbin, l’embuscade qui a tout changé pour l’Armée française
    Mort du randonneur français Simon Gautier: une enquête pour «homicide involontaire» en Italie
    Tags:
    concours, Eurovision, Les Républicains (LR), Sénat français, Bilal Hassani, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik