Ecoutez Radio Sputnik
    LREM

    «Un ramassis d’incompétents avérés»: Yassine Belattar met LREM au pilori

    © AFP 2019 GEOFFROY VAN DER HASSELT
    France
    URL courte
    35849

    Yassine Belattar, humoriste et conseiller «banlieues» d’Emmanuel Macron, a dit sur LCI ses quatre vérités sur La République en marche et ses députés, «un ramassis d’incompétents avérés» qui tentent de s’extirper de la crise des Gilets jaunes en organisant un référendum national.

    Interviewé sur LCI au sujet du référendum envisagé par Emmanuel Macron, l'humoriste controversé Yassine Belattar s'en est pris aux élus macronistes siégeant à l'Assemblée nationale.

    «Le groupe LREM c'est un ramassis d'incompétents avérés, […] une espèce de Loft Story de la politique», a-t-il fustigé. Et de se justifier: «On n'a pas élu des députés En marche, on a donné le pouvoir à Emmanuel Macron. C'est une nuance importante. Je pense qu'une chèvre aurait eu l'étiquette En marche, elle aurait fait 20%».

    M.Belattar, qui fait lui-même partie de l'équipe d'Emmanuel Macron pour repenser les «quartiers populaires», a notamment reproché aux députés leur immobilisme parlementaire. «En fait, ils viennent à l'Assemblée, ils votent, ils ne se posent même pas la question de savoir s'ils peuvent débattre.» C'est pour cela, explique-t-il, que «la minorité sait se faire entendre beaucoup plus que la majorité».

    Les prises de position de l'humoriste sur la laïcité lui sont souvent reprochées, autant que ses sketchs et ses références aux religions. Yassine Belattar a notamment participé en 2015 au gala du Collectif Contre l'Islamophobie en France (association accusée de proximité avec les Frères musulmans). C'est le principal argument avancé par les détracteurs de l'humoriste pour attester de son islamisme, ce qu'il nie catégoriquement.

    Selon le Journal du dimanche, le chef de l'État pourrait convoquer un référendum le 26 mai, jour des élections européennes, pour sortir de la crise des Gilets jaunes, à l'issue du grand débat. L'hebdomadaire évoque notamment les questions suivantes: «Doit-on réduire le nombre de parlementaires?» et «Faut-il limiter le cumul de mandats dans le temps?».

    La ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, a pour sa part assuré ce dimanche que le Président Macron n'avait pas encore pris de décision sur l'organisation d'un référendum le même jour que les élections européennes.

    Lire aussi:

    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Damas annonce l’entrée de blindés turcs dans la ville syrienne de Saraqeb
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Tags:
    La République en Marche! (LREM), Yassine Belattar, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik