France
URL courte
6718
S'abonner

Une bagarre, qui a éclaté au nord de Paris dans la nuit de dimanche à lundi, a laissé une victime amputée d’une main. La police n’exclut pas un règlement de comptes au sein de la communauté sri-lankaise.

Dans la nuit de dimanche à lundi, un jeune homme de 29 ans a été agressé boulevard de la Villette, au nord de Paris. Il a perdu l'une de ses mains, littéralement déchiquetée par ses agresseurs, selon la police.

«Au vu des blessures», détaille une source policière citée par Le Parisien, «avec les lambeaux qui retenaient encore la main, celle-ci a dû être amputée sur place». Une fois les premiers soins administrés, le jeune homme a été transporté en toute urgence à l'hôpital Georges-Pompidou (XVe), précise le Samu.

Les policiers ont par la suite établi un périmètre de sécurité autour du lieu de l'agression avant de chercher des témoins oculaires, sans succès. Une partie de l'agression a toutefois été filmée par la caméra d'un bus.

Selon le machiniste du bus, il a aperçu une bande à la poursuite d'une personne. Ils étaient «armés de machettes et de barres de fer». La victime a tenté de se réfugier dans le bus, mais le machiniste ne l'a pas lassé monter, par crainte que la rixe ait lieu à bord de son bus.

La victime, d'origine sri-lankaise, était connue des services de police pour une affaire d'usurpation d'identité, poursuit le journal.

«On peut penser, parmi les pistes», selon une source proche du dossier, «que dans ce secteur indopakistanais du Xe arrondissement, il s'agit d'un règlement de comptes à l'intérieur de la communauté sri-lankaise».

L'enquête se poursuivit et les agresseurs n'ont pas encore été interpellés.

Lire aussi:

Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Voiture de police incendiée à Mulhouse: la motivation des délinquants se dessine
Tags:
clans, bagarre, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook