Ecoutez Radio Sputnik
    L'Assemblée nationale (image d'archive)

    La controversée loi «anticasseurs» adoptée à l'Assemblée nationale

    © AFP 2019 Francois Guillot
    France
    URL courte
    20338

    L'Assemblée nationale française a adopté ce mardi par 387 voix contre 92 le texte sur la prévention des violences dans les manifestations, dite loi «anticasseurs».

    La loi «anticasseurs», prévoyant le renforcement des pouvoirs des forces de l’ordre contre les comportements jugés comme violents lors des manifestations, a été votée par l'Assemblée nationale française ce mardi 5 février.

    Le texte a été adopté par 387 voix contre 92. 50 députés LREM se sont abstenus. Il s’agit d’un record sur un texte soutenu par le gouvernement, mais aucun d'eux n'a toutefois voté contre.

    Le texte sera examiné au Sénat en deuxième lecture le 12 mars.

    Début janvier, Édouard Philippe a annoncé vouloir adopter une nouvelle loi qui permettrait «de sanctionner ceux qui ne respectent pas l'obligation de déclaration préalable d'une manifestation». Le projet initial de cette loi a été proposé par le sénateur Les Républicains Bruno Retailleau.

    Lire aussi:

    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Une opération du Raid à l’opéra de Nantes où le concert d'une chanteuse iranienne était prévu
    Une quarantaine de morts lors de l'attaque de deux villages au Mali
    Tags:
    gilets jaunes, hooligans, loi, manifestation, violences, Assemblée nationale française, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik