France
URL courte
Affaire Benalla (194)
10391
S'abonner

Après la démission de Marie-Élodie Poitout, la chef du Groupe de sécurité du Premier ministre (GSPM), son compagnon, militaire, a été suspendu, a appris l’AFP auprès du ministère des Armées.

Le militaire Chokri Wakrim, impliqué selon la presse dans un «contrat russe» négocié par Alexandre Benalla, a été suspendu mercredi par le ministère des Armées «en attendant que la lumière soit faite sur ces allégations» parues à son propos dans Libération, a appris l'AFP.

Ainsi, compagnon de la cheffe du groupe de sécurité du Premier ministre, elle-même mise en cause dans cette affaire, «Chokri Wakrim a été convoqué aujourd'hui par le ministère des Armées et suspendu à titre conservatoire de ses fonctions, avec effet immédiat», a indiqué le ministère à l'AFP.

Marie-Élodie Poitout, la chef du Groupe de sécurité du Premier ministre (GSPM), Édouard Philippe, a donné ce jeudi sa démission afin d'«écarter toute polémique», a annoncé Matignon jeudi après-midi.

En décembre dernier, Mediapart a révélé qu'un contrat de sécurité avait été conclu entre l'homme d'affaires russe Iskander Makhmoudov et le groupe de Vincent Crase, Mars. À l'époque, M.Crase était encore chargé de la sécurité du parti LREM et Alexandre Benalla officiait à l'Élysée. Jeudi, le parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête pour «corruption» sur ce contrat de sécurité.

Dossier:
Affaire Benalla (194)

Lire aussi:

Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
Importante flambée des hospitalisations en France pour la première fois en plus de deux mois
20 pompiers accusés de viols sur une adolescente: la mère de Julie enrage contre la justice
«Entre 50 et 100» individus attaquent violemment la police en Seine-et-Marne
Tags:
suspension, contrat, sécurité, ministère français de la Défense, Chokri Wakrim, Alexandre Benalla, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook