France
URL courte
38356
S'abonner

Le rappel de l'ambassadeur de France en Italie vise à siffler la fin de «la récréation» après une «ingérence malvenue» de responsables italiens, a affirmé vendredi la ministre française des Affaires européennes Nathalie Loiseau.

«Il ne s'agit pas de dramatisation, il s'agit de dire la récréation, c'est fini», a dit la ministre Nathalie Loiseau sur Radio Classique commentant le rappel de l'ambassadeur de France en Italie.

«Un membre d'un gouvernement étranger qui vient en France soutenir même pas un leader politique mais quelqu'un qui a appelé à la guerre civile, quelqu'un qui a appelé au renversement du Président et à un gouvernement militaire, ça n'est jamais arrivé», la cite l'AFP.

Pour elle, il s'agit d'«une ingérence malvenue, d'un geste inamical de gens qui sont censés être des gouvernants, dont la priorité doit être les intérêts des Italiens».

Une rencontre mardi en France du vice-Premier ministre italien Luigi Di Maio, chef de file du Mouvement 5 étoiles, avec des Gilets jaunes, mobilisés depuis plusieurs semaines contre le président Emmanuel Macron, dont un de leurs délégués Christophe Chalençon, a été pour Paris la «provocation» de trop dans des relations déjà très tendues ces derniers mois.

Interrogée sur la part de responsabilité de Paris et Rome dans la crise en cours, Mme Loiseau a rétorqué: «Nous, nous avons nommé les choses. Malheureusement ce qui se passe en ce moment nous donne raison».

«Quand nous avons dit que les nationalismes en Europe, sans citer particulièrement un pays ou un autre, c'était une agrégation d'intérêts catégoriels nationaux qui ne créaient jamais de solution mais qui envenimaient les problèmes, je constate qu'Emmanuel Macron avait raison de le dénoncer», a-t-elle estimé.

Le porte-parole du Quai d'Orsay a annoncé le 7 février que la France avait rappelé son ambassadeur en Italie pour consultations à la suite de «déclarations outrancières», qui n'ont «pas de précédent depuis la fin de la guerre».

«La récréation est finie»
© Sputnik .
«La récréation est finie»

Lire aussi:

Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Le nombre journalier de cas de Covid-19 en baisse en France mais toujours au-dessus de 10.000
Tags:
gilets jaunes, scandale, Mouvement 5 étoiles, ministère français des Affaires étrangères, Luigi di Maio, Nathalie Loiseau, Italie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook