Ecoutez Radio Sputnik
    Christophe Castaner

    Castaner déplore l’incendie d’un véhicule et ne souffle mot sur le manifestant mutilé

    © REUTERS / Philippe Wojazer
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)
    40339

    Le ministre de l’Intérieur n’a pas soufflé un seul mot sur le manifestant dont la main a été arrachée par l’explosion d’une grenade samedi, a noté la Toile. A contrario, il a été froissé par l’incendie d’un véhicule de la Mission Vigipirate lequel a suscité chez lui «indignation» et «dégoût».

    Christophe Castaner n'a pas tardé à exprimer samedi via Twitter son indignation et son dégoût suite à une information concernant un véhicule des militaires de l'opération Sentinelle brûlé aux abords de la tour Eiffel, promettant que tout sera mis en œuvre pour que les auteurs de ces attaques intolérables soient appréhendés et jugés.

    Plus tôt samedi, un manifestant a eu la main arrachée par l'explosion d'une grenade GLI-F4 près de l'Assemblée nationale. Ce que le ministre de l'Intérieur n'a pas jugé opportun de commenter.

    Les internautes lui ont reproché cette «indignation sélective». Certains ont posté une capture d'écran montrant la main en lambeaux du manifestant blessé légendé «sans commentaire», d'autres ont préféré communiquer par écrit leur mécontentement.

     

    «Alors que l'on voit des images horribles d'une main arrachée, vous vous cachez derrière l'image d'un Kangoo qui brûle», a tancé cet internaute.

    «Les véhicules se remplacent par contre les mains et les yeux ne se remplacent pas», a estimé cet autre. «Votre indignation sélective est comme chacune de vos déclarations: pitoyable. Lorsque l'on est pas capable de faire passer des réformes dans la paix sociale on ne la ramène pas», a-t-il poursuivi.

    Mais en fin de compte c'est le ministre en personne qui est responsable des violences et qui doit en avoir honte, résume un autre internaute.

    Les Gilets jaunes se sont rassemblés samedi 9 février en France pour l'acte 13 de leur mobilisation, confortés par un récent sondage indiquant que le nombre de personnes qui soutiennent et justifient le mouvement est en hausse. Les estimations du nombre de personnes ayant participé aux manifestations dans toute la France varient de 51.400, selon le ministère de l'Intérieur, à 240.000, selon le syndicat France Police-Policiers en colère.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)

    Lire aussi:

    «L'Iran a fait une très grosse erreur»: Trump réagit à la destruction du drone US par les militaires iraniens
    L'Iran sera-t-il frappé par les USA? «Vous le saurez bientôt», lance Trump
    La Russie se prépare-t-elle à une guerre? La réponse de Poutine
    Tags:
    gilets jaunes, mains, véhicule, grenade, Twitter, Christophe Castaner, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik