Ecoutez Radio Sputnik
    domicile de Richard Ferrand dans le Finistère

    Incendie chez Ferrand: les enquêteurs pointent des zones d’ombre dans le dossier

    © AFP 2019 Fred TANNEAU
    France
    URL courte
    518610
    S'abonner

    Alors que le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand a déposé plainte pour dénoncer un acte grave après une tentative d’incendie à son domicile, les enquêteurs s'interrogent sur l'absence de revendication, en évoquant quelques zones d'ombre dans le dossier.

    Dans l'affaire de l'incendie provoqué au domicile privé de Richard Ferrand, quelques zones d'ombre demeurent. Selon les informations du Journal du dimanche, les circonstances dans lesquelles le sinistre a eu lieu restent à élucider. Notamment la date, qui ne peut correspondre à celle du dépôt de plainte, vendredi dernier.

    «Ce n'est pas dans la journée de vendredi, ni dans la nuit précédente. Cela peut remonter à plusieurs jours», a indiqué le procureur de la République de Brest, Jean-Philippe Récappé, au JDD.

    Comme le note le procureur, «il n'y a aucune revendication, aucun signe sur les façades, comme on a pu le voir sur les permanences de certains députés depuis le début du mouvement des Gilets jaunes».

    «Si quelqu'un avait vraiment voulu que tout s'embrase, il lui suffisait de jeter la torche à travers la vitre», a-t-il précisé, en ajoutant que l'acte «ressemblait à une forme de menace ou d'intimidation».

    Richard Ferrand a été victime d'une tentative d'incendie de son domicile, à Motreff, dans le Finistère où il a été élu député, a annoncé vendredi soir l'Assemblée nationale dans un communiqué.

    Selon l'Assemblée, les gendarmes ont découvert sur place une couverture, un résidu de pneumatique et une torche artisanale imbibée de carburant. L'habitation n'a pas été détruite mais les fumées qui ont envahi l'intérieur semblent avoir provoqué des dégâts.

    Richard Ferrand, qui se trouvait à Rennes au moment des faits, a posté sur Twitter deux photos montrant l'étendue des dégâts.

    Plus tard, le président de l'Assemblée nationale a déposé plainte pour dénoncer un acte grave.

    Tags:
    procureur, incendie, Richard Ferrand, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik