Ecoutez Radio Sputnik
    Palais de l'Élysée

    Le conseiller spécial d'Emmanuel Macron, Ismaël Emelien, démissionne

    © Sputnik . Irina Kalashnikova
    France
    URL courte
    34365

    Mentionnant que son «départ correspond à une nouvelle étape de [son] engagement», Ismaël Emelien, conseiller spécial d'Emmanuel Macron, a annoncé sa démission en exclusivité au Point.

    Dans une interview exclusive accordée à l'hebdomadaire Le Point, Ismaël Emelien, conseiller spécial d'Emmanuel Macron, a évoqué sa démission et en a donné les raisons.

     Comme l'a ensuite annoncé BFM TV, l'Élysée lui a confirmé ce soir ce départ. 

    «Mon départ correspond à une nouvelle étape de mon engagement. Après Bercy, la campagne présidentielle puis l'Élysée, je veux retrouver la confrontation en première ligne», a déclaré Ismaël Emelien.

    Et de poursuivre:

    «On est bien seul aujourd'hui à défendre le progressisme […]. Je resterai à l'entière disposition du président et je continuerai à l'aider. Je poursuis le même combat, mais par d'autres chemins.»

    La décision de la démission du conseiller spécial du Président de la République française a été prise d'un commun accord avec lui à la mi-novembre et a lieu après celle de Sylvain Fort, plume d'Emmanuel Macron, annoncée au début du mois de janvier, selon le Point. 

    Le Point indique que M. Emelien restera en fonction jusqu'à la fin du mois de mars ou au début du mois d'avril, lorsque paraîtra son livre coécrit avec David Amiel, autre conseiller du chef de l'État.

    «Par éthique personnelle, je me suis astreint en tant que conseiller spécial du président à un silence absolu qui n'est pas compatible avec la parution d'un tel ouvrage», a commenté cette coïncidence Ismaël Emelien.

    Lire aussi:

    «L'Iran a fait une très grosse erreur»: Trump réagit à la destruction du drone US par les militaires iraniens
    Poutine évalue les possibles conséquences d'une guerre impliquant l'Iran
    La Russie se prépare-t-elle à une guerre? La réponse de Poutine
    Tags:
    démission, Ismaël Emelien, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik