France
URL courte
581211
S'abonner

Des portraits de l’ancienne ministre française ont été vandalisés lundi dans le 13e arrondissement de Paris. La maire de Paris a dénoncé sur Twitter un acte «lâche et abject».

Des croix gammées sont apparues le lundi 11 février sur des portraits de la femme d'État française Simone Veil peints sur les boîtes aux lettres de la mairie du 13e arrondissement de Paris. L'auteur de ces images Christian Guémy qui avait peint le visage de l'ancienne ministre et rescapée de la Shoah à l'occasion de son inhumation au Panthéon, le 1er juillet 2018, a qualifié cet acte de «lâcheté».

​En dénonçant un acte «lâche et abject», la maire de la capitale française, Anne Hidalgo, a annoncé que la ville porterait plainte.

​Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour «dégradations volontaires aggravées» et «provocation à la haine raciale», confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Jérome Coumet, le maire du 13e arrondissement, a aussi condamné cet acte.

«Salir Simone Veil, c'est salir chacun d'entre nous», a-t-il écrit sur Twitter.

​Ce n'est pas la première fois que des portraits de Simone Veil sont vandalisés. En septembre dernier, les panneaux d'une exposition qui lui était consacrée, installés devant le Panthéon, avaient été tagués avec des croix, sans signe distinctif.

Le 9 février, l'inscription «Juden» a été découverte sur la vitrine d'une des boutiques Bagelstein à Paris. Le co-fondateur de cette chaîne de restauration rapide, Gilles Abecassis, a déclaré avoir déposé plainte.

Lire aussi:

Nuit de chaos à Argenteuil, des policiers visés par des tirs de mortiers - vidéos
Un 4e État américain autorise la formation des pelotons d'exécution
Nouvelle étape du déconfinement en France: ce qui change à partir du 19 mai
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
Tags:
croix gammée, Anne Hidalgo, Simone Veil, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook