France
URL courte
Grand débat national en France (2019) (54)
27429
S'abonner

Lors de la sixième séance du grand débat en Saône-et-Loire, le Président français a rencontré plus de 1.000 jeunes issus de 18 établissements de formation du pays. 54 interventions et 4h30 de discussions, mais juste avant le début de la rencontre Clément Hélias, ce jeune de 19 ans qui a «ému» le Président, considérait que tout était «millimétré».

«J’ai parlé hier un peu à ma famille et j’ai trouvé qu’au final c’est comme une pièce de théâtre», dit dans une vidéo diffusée sur France 5 le jeune étudiant en chaudronnerie que la France ne connaissait pas encore avant que son intervention lors du grand débat ne retienne l’attention du Président et des spectateurs.

«C’est déjà tout prévu à l’avance. Le Président connaît déjà nos questions qu’on va poser et à quel moment. Tout est millimétré», estime Clément Hélias assis dans le bus qui l’emmène à la rencontre avec le chef de l’État.

Quelques heures plus tard, lors du grand débat, le jeune évoquera avec émotion son parcours, sa maladie et un ami décédé. Dès le lendemain, il sera invité sur le plateau de l’émission Quotidien sur TMC.

Dossier:
Grand débat national en France (2019) (54)

Lire aussi:

Nice: l'une des victimes «présente un égorgement très profond de l’ordre d’une décapitation»
Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Tags:
questions, grand débat, Emmanuel Macron, Saône-et-Loire, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook