France
URL courte
22511
S'abonner

Les boîtes aux lettres à l’effigie de Simone Veil de la mairie du 13e arrondissement de Paris ont été débarrassées des croix gammées qui y avaient été peintes lundi. C’est l’auteur de ces portraits qui a décidé de les remettre lui-même dans leur état d’origine.

Christian Guémy, l'auteur des portraits de l'ancienne ministre française Simone Veil sur les boîtes aux lettres de la mairie du 13e arrondissement de Paris, a lui-même pris une éponge afin d'effacer les croix gammées qui y avaient été peintes lundi 11 février.

«Ça ne pouvait pas rester comme ça», a-t-il déclaré.

Le nettoyage s'est déroulé en présence de la maire de Paris, Anne Hidalgo, et de l'un des fils de la femme politique française et rescapée des camps, Pierre-François Veil.

«J'ai gardé les matrices, vous pouvez compter sur moi pour les refaire à chaque fois», leur a assuré le peintre.

Plus tôt, la maire de la capitale française, Anne Hidalgo, avait annoncé que la ville porterait plainte. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour «dégradations volontaires aggravées» et «provocation à la haine raciale», confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Lire aussi:

D’un seul geste Cristiano Ronaldo fait perdre quatre milliards de dollars à Coca-Cola
Président «jupitérien»: «Macron s’est trompé d’époque, il en subit les conséquences» - vidéo
L'antiracisme paye? Assa Traoré annonce un partenariat avec Louboutin
Chasseurs de 6e génération: l’Otan demande aux Européens de «s’aligner» sur les USA
Tags:
croix gammée, portrait, Simone Veil, Anne Hidalgo, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook