France
URL courte
22511
S'abonner

Les boîtes aux lettres à l’effigie de Simone Veil de la mairie du 13e arrondissement de Paris ont été débarrassées des croix gammées qui y avaient été peintes lundi. C’est l’auteur de ces portraits qui a décidé de les remettre lui-même dans leur état d’origine.

Christian Guémy, l'auteur des portraits de l'ancienne ministre française Simone Veil sur les boîtes aux lettres de la mairie du 13e arrondissement de Paris, a lui-même pris une éponge afin d'effacer les croix gammées qui y avaient été peintes lundi 11 février.

«Ça ne pouvait pas rester comme ça», a-t-il déclaré.

Le nettoyage s'est déroulé en présence de la maire de Paris, Anne Hidalgo, et de l'un des fils de la femme politique française et rescapée des camps, Pierre-François Veil.

«J'ai gardé les matrices, vous pouvez compter sur moi pour les refaire à chaque fois», leur a assuré le peintre.

Plus tôt, la maire de la capitale française, Anne Hidalgo, avait annoncé que la ville porterait plainte. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour «dégradations volontaires aggravées» et «provocation à la haine raciale», confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
La Russie réduit fortement sa livraison de gaz via la Pologne
Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Tags:
croix gammée, portrait, Simone Veil, Anne Hidalgo, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook