Ecoutez Radio Sputnik
    Alain Juppé

    Alain Juppé, maire de Bordeaux, confirme accepter un siège au Conseil constitutionnel

    © AP Photo / Bob Edme
    France
    URL courte
    39328
    S'abonner

    Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, sera nommé au Conseil constitutionnel. Cette décision politique a été prise par le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, et annoncée ce mercredi. Plus tard, Alain Juppé a fait savoir son intention de quitter son fauteuil de maire.

    Alain Juppé qui occupe actuellement le poste de maire de Bordeaux, a annoncé qu'il acceptait de siéger au Conseil constitutionnel. Plus tôt dans la journée, LCI avait fait savoir qu'il devait annoncer jeudi son intention de quitter son fauteuil de maire à la mairie de Bordeaux et qu'il avait été nommé au Conseil constitutionnel par Richard Ferrand. Par la suite, ces informations ont été confirmées.

    «J'ai décidé, il y a plusieurs mois, de ne pas me représenter à l'élection municipale de mars 2020. Je comptais annoncer cette décision au lendemain des élections européennes fin mai prochain. Ma nomination bouleversera ce calendrier», a déclaré Alain Juppé dans un communiqué, cité par l'AFP.

    Dans le communiqué, le maire de Bordeaux a évoqué le fait qu'il allait quitter ses fonctions à la mairie. De plus, il a affirmé qu'il expliquerait son choix lors d'un point de presse qui sera tenu ce jeudi 14 février.

    «C'est avec une profonde émotion que je me prépare à quitter mes fonctions de maire et de président de la métropole de Bordeaux qui m'ont procuré tant de bonheur. Je donnerai mes raisons aux Bordelais lors d'un point de presse» jeudi, ajoute-t-il.

    Cette proposition de nomination au Conseil constitutionnel doit encore être soumise à l'approbation de la commission des lois constitutionnelles de l'Assemblée, la semaine prochaine.

    Tags:
    nomination, maire, Conseil Constitutionnel, Richard Ferrand, Alain Juppé, Bordeaux, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik