Ecoutez Radio Sputnik
    Edouard Philippe et Emmanuel Macron

    Édouard Philippe s'exprime sur les petites phrases d'Emmanuel Macron

    © AP Photo / Ludovic Marin
    France
    URL courte
    7119

    Répondant à une femme «choquée» par une petite phrase d'Emmanuel Macron qui avait proposé à un jeune chômeur de traverser la rue pour trouver du travail, Édouard Philippe a souligné qu'à la différence du Président, il fait toujours attention à la façon dont il s'exprime.

    Lors de l'émission «La Grande explication» diffusée mercredi sur LCI et RTL, le Premier ministre a répondu à une chômeuse qui avait déclaré que pour trouver un travail elle avait eu à «gravir une montagne» et non à «traverser la rue» comme Emmanuel Macron l'avait proposé en septembre dernier à un jeune chômeur dans les jardins de l'Élysée.

    Édouard Philippe a dit «très bien» comprendre la femme «choquée» par les propos d'Emmanuel Macron et a marqué à cette occasion sa différence avec le Président.

    «Vous avez remarqué que moi, j'essaie de faire toujours très attention à la façon dont je m'exprime, parce que je sais qu'une phrase qui n'est pas forcément scandaleuse prononcée à un endroit, […] peut donner ensuite quelque chose qui est évidemment choquant, parce qu'on va dire, "Mais il a dit ça de tout le monde pour tous les problèmes"», a-t-il indiqué.

    Toutefois, il a essayé d'expliquer les propos d'Emmanuel Macron:

    «Peut-être dans le cas du jeune homme qui se trouvait en face du Président de la République à cet endroit-là, on avait quelqu'un qui était formé, jeune, et le Président a voulu dire "En ce moment, il y a des créations d'emplois, on doit pouvoir trouver un emploi".»

    En septembre 2018, des personnalités politiques ont utilisé les termes de «distance», «mépris» et «ignorance» pour décrire les propos adressés par M.Macron à un jeune chômeur rencontré en marge des festivités consacrées aux Journées du patrimoine. «Je traverse la rue, je vous trouve» un emploi, avait alors déclaré le Président au jeune homme qui disait être toujours au chômage en dépit de plusieurs CV envoyés.

    Lire aussi:

    «Excusez-nous, on ignorait qu’il était invisible»: le F-117 abattu par les Serbes en 1999
    Encore un pays européen qui promet de transférer son ambassade en Israël à Jérusalem
    Ces symptômes du cancer du cerveau que les malades ignorent
    Tags:
    Édouard Philippe, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik