France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)
687107
S'abonner

Depuis la crise des Gilets jaunes, l’épouse du Président de la République restait silencieuse à propos de ce mouvement, qui agite la France depuis trois mois. Lors de son déplacement à Bar-le-Duc, Mme Macron a prôné devant la presse la réconciliation avec les manifestants.

Lors de son déplacement à Bar-le-Duc (Meuse), la Première dame de France a évoqué pour la première fois le mouvement des Gilets jaunes et a lancé un appel au dialogue et à la réconciliation.

«Je pense qu'il faut qu'on se parle, qu'on se réconcilie, parce que, franchement, on a tout à faire ensemble, j'en suis persuadée», a déclaré devant la presse Brigitte Macron. «Il faut qu'il soit ensemble».

«Il faut qu'on soit fiers parce qu'on a absolument tout: on a un pays qui est beau, qui a une culture incroyable, qui a une humanité incroyable, qui sait aussi être généreux envers l'autre», a-t-elle ajouté.

Interrogée par Le Point sur les manifestants blessés et le saccage de l'Arc de Triomphe, l'épouse du Président déclare avoir ressenti «une immense tristesse»:

«Oui, de la tristesse. Ils ne savent pas ce qu'ils font. J'ai été saisie par ce qui s'est passé. Ils n'ont pas compris ce qu'ils faisaient, il faut leur expliquer. Le dialogue a été rétabli. Il faut que les gens de différents horizons se voient, qu'ils se parlent. Cela n'est pas assez fréquent, et c'est un problème».

Pour elle, «les Français ont besoin de savoir qu'on les aime. Ils ont un Président qui les aime.»

Ce samedi 16 février, des milliers de Gilets jaunes se rassemblent partout en France pour l'acte 14 de la mobilisation, date phare marquant les trois mois de manifestations dans le pays.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)

Lire aussi:

L’incident avec la marine russe près de la Crimée filmé depuis le destroyer britannique – vidéo
Des ossements retrouvés près du domicile de Lucas Tronche, adolescent disparu en 2015 dans le Gard
Moscou met en garde l’Otan contre des conséquences «imprévisibles» après l’incident avec la Royal Navy
Un TGV ciblé par des tirs à Marseille
Tags:
gilets jaunes, mouvement, Brigitte Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook