France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)
261527
S'abonner

Marine Le Pen se considère comme la porte-voix des «vrais Gilets jaunes», notamment pour défendre «les travailleurs pauvres, les mamans célibataires admirables et les retraités miséreux», pour les élections européennes du 26 mai prochain.

La dirigeante du Rassemblement national a pris la défense ce dimanche «des travailleurs pauvres, des mamans célibataires admirables et des retraités miséreux» en se voulant être la porte-voix des «vrais Gilets jaunes» pour les élections européennes du 26 mai prochain.

«Il n'a pas compris que […] les vrais Gilets jaunes — pas les racailles d'extrême gauche qui s'y invitent pour y introduire leur haine et leur violence — ne sont pas les fainéants […] qu'il croit, mais des travailleurs pauvres, des mamans célibataires admirables et des retraités miséreux», a-t-elle lancé dimanche.

A moins de cent jours du scrutin, la dirigeante d'extrême droite a critiqué «l'atterrant moment de narcissisme présidentiel» et le «long monologue soporifique» d'Emmanuel Macron à l'occasion du grand débat national.

«Le peuple ne veut plus débattre, il veut décider», a-t-elle clamé devant plusieurs centaines de personnes.

La présidente du RN s'exprimait lors d'une réunion publique à Saint-Paul-du-Bois (Maine-et-Loire), petite commune rurale de 600 habitants qui l'avait placée à égalité parfaite avec Emmanuel Macron au soir du premier tour de l'élection présidentielle de 2017, avec 19,24% des inscrits, mais loin derrière François Fillon (35,77%).

Jordan Bardella, porte-parole du Rassemblement national et directeur national de Génération nation, a été désigné tête de liste aux prochaines élections européennes.

Cela fait aujourd'hui exactement trois mois que les Gilets jaunes se rassemblent tous les samedis, initialement pour dire non à la hausse des prix du carburant. Le 16 février, ils se sont retrouvés pour leur acte 14 dans de nombreuses villes françaises. Les estimations sur leur nombre vont de 41.500 pour le ministère de l'Intérieur à 230.000 pour le syndicat France Police-Policiers en colère.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)

Lire aussi:

Une rixe ultraviolente éclate à Gare de Lyon à Paris sous l’œil de passagers médusés – vidéo choc
Le nombre journalier de cas de Covid remonte au-dessus des 2.000 en France
Armé d’un couteau, il s’avance vers des policiers à Grenoble, l’un d’eux lui tire dessus – vidéo
Les dates de la présidentielle 2022 fuitent dans la presse
Tags:
gilets jaunes, défense, Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook