Ecoutez Radio Sputnik
    L’acte 13 des Gilets jaunes

    «Beaucoup plus»: BFM TV conteste les chiffres officiels sur les Gilets jaunes (vidéo)

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    26733

    Souvent critiquée mais aussi prise à partie par les manifestants lors des mobilisations, la chaîne BFM TV a de nouveau fait l’objet des discussions… car son spécialiste des questions de police a émis des doutes sur les chiffres de la mobilisation émis par le ministère de l’Intérieur. Une première.

    La chaîne d'informations BFM TV a mis en doute les chiffres des mobilisations donnés par le ministère de l'Intérieur à l'issue de chaque rassemblement. C'est son spécialiste des questions de police Dominique Rizet, visage régulier de la chaîne d'informations, qui a exprimé son scepticisme.

    «On a toujours eu des doutes, on s'est toujours posé des questions. Effectivement, quand on commentait tous les samedis précédents et qu'on relayait les chiffres qui nous étaient donnés par le ministère de l'Intérieur, on a toujours bien compris qu'il y avait beaucoup plus de monde que cela», a ainsi déclaré le spécialiste.

    Cette remise en cause a immédiatement attiré l'attention des pages Facebook du mouvement, là où les Gilets jaunes contestent régulièrement les chiffres de la place Beauvau.

    «BFM reconnait avoir mené tout le monde en bateau concernant le nombre des manifestants. N'hésitez pas à partager la vidéo (surtout auprès des personnes qui ont une confiance aveugle dans les medias mainstream)», écrit un internaute dans le groupe des Gilets jaunes.

    «Les rats quittent le navire!», a commenté un autre.

    Le ministère de l'Intérieur a évalué que le nombre de manifestants était en baisse pour cet acte 14 avec un chiffre de 41.500 manifestants, ce qui a été contesté par le syndicat France Police-Policiers en colère qui a évoqué le chiffre de 230.000 manifestants dès 15h30.

    Des journalistes de BFM TV avaient déjà été pris pour cible lors des dernières manifestations. Cependant, ils avaient alors dénoncé des agressions verbales et physiques à leur encontre de la part de Gilets jaunes et non pas de représentants de la loi.    

    Lire aussi:

    «Allahu akbar»: le tout dernier cri du copilote lors du crash du Boeing de la Lion Air
    Le Kremlin réagit à la lettre de Bouteflika à Poutine
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Tags:
    journalistes, BFMTV, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik