Ecoutez Radio Sputnik
    Une manifestation des gilets jaunes à Paris

    Éric Ciotti appelle à ce que les manifestations du samedi soient interdites

    © Sputnik . Irina Kalashnikova
    France
    URL courte
    31253

    «Quatorze samedis de violence, c’est trop», martèle Éric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, qui appelle à arrêter cette vague «insupportable, inacceptable» et à interdire les prochaines manifestations des Gilets jaunes.

    Le député Les Républicains des Alpes-Maritimes Éric Ciotti, qui avait longtemps défendu les Gilets jaunes, semble avoir totalement changé d'avis. Il a en effet demandé «qu'on interdise les manifestations samedi prochain» intervenant dimanche au micro de France Inter.

    «Aujourd'hui, je dis que ce mouvement doit arrêter ces blocages, ces manifestations. (…) Quatorze samedis de violence, c'est beaucoup, c'est trop. Il y a eu de la violence. Cette violence, elle est insupportable, inacceptable et il faut aujourd'hui qu'elle s'arrête. On ne peut plus tolérer ça. Il y a cette violence physique, cette violence verbale tout aussi condamnable qui s'exprime par l'antisémitisme», a déclaré l'élu.

    Le mouvement des Gilets jaunes, qu'il avait d'abord soutenu, a été «dévoyé par la violence», selon lui.

    Les chiffres sont «terrifiants: 1.400 représentants des forces de l'ordre blessés, plus de 2.000 manifestants blessés. Ça veut dire 3.500 blessés. Onze morts.» Il faut donc interdire les prochaines manifestations prévues, estime le député.

    Cela fait trois mois que les Gilets jaunes se rassemblent tous les samedis, initialement pour dire non à la hausse des prix du carburant. Le 16 février, les Gilets jaunes se sont retrouvés pour l'acte 14 dans de nombreuses villes françaises.

    Lire aussi:

    L’humoriste proche de Macron Yassine Belattar a été placé en garde à vue
    Plusieurs Roms lynchés dans les banlieues de Paris pour des fausses rumeurs (vidéos choc)
    Les sirènes de la défense anti-aérienne retentissent de nouveau dans le sud d’Israël
    Tags:
    gilets jaunes, manifestation, violences, Eric Ciotti, Alpes-Maritimes, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik