France
URL courte
1239
S'abonner

Finalement, le déménagement de la salle de presse de l'Élysée, qui avait fait couler tant d'encre et provoqué un bras de fer avec les journalistes, n'aura pas lieu ce lundi, a annoncé l'Obs, citant l'Élysée et ajoutant qu'aucune autre date n'avait été arrêtée.

La salle de presse de l'Élysée, dont le déménagement était prévu pour ce lundi, comme l'avait annoncé l'Association de la presse présidentielle (APP), n'aura finalement pas lieu aujourd'hui et aucune autre date n'est arrêtée pour l'instant, a annoncé l'Obs, se référant à l'Élysée.

La presse avait précédemment communiqué que ce déménagement, très critiqué par les journalistes, était programmé pour le 18 février.

«Nous continuons de juger cette décision inacceptable et en contradiction avec le désir affiché par la présidence de “debunkériser” l'Élysée», avait souligné l'Association le 24 janvier, formulant plusieurs revendications.

Quelques jours plus tard, l'émission Quotidien avait expliqué le fond du problème, plan à l'appui.

La présidence avait annoncé la fermeture de la salle, arguant de meilleures conditions de travail dans les nouveaux locaux.

Depuis 40 ans, les médias ont accès à une salle donnant sur la cour de l'Élysée à certaines occasions, comme les Conseils des ministres ou les réceptions de dirigeants étrangers. Les agences de presse y ont accès en permanence, avait noté l'AFP.

Lire aussi:

Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Macron annonce la création d'une plateforme de signalement des discriminations
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
présidence, revendications, critiques, déménagement, confrontation, journalistes, salle de presse, palais de l'Élysée, AFP, Nouvel Observateur, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook