France
URL courte
482
S'abonner

À Lille, la police a dû intervenir le 16 février pour mettre fin à un rodéo urbain insolite: un homme en état d’ébriété s’amusait à faire du gymkhana avec … un transpalette électrique. Le «chauffard» a été placé en garde à vue.

Une patrouille de police a été envoyée samedi après-midi boulevard de Metz, à Lille, vers 16h30, pour faire cesser un rodéo urbain, relate 20 minutes.

Une fois sur place, les policiers ont dû se frayer un passage parmi les badauds rassemblés pour assister à ce «spectacle» illégal.

À leur grand étonnement, les forces de l'ordre ont constaté que cet adepte du gymkhana utilisait un engin de chantier, en l'occurrence un transpalette électrique pour impressionner les «spectateurs».

La police a par la suite appris que l'engin provenait d'un chantier tout proche et qu'il n'avait pas été dérobé par le mis en cause.

Le pilote, qui était alors passablement alcoolisé, a été interpellé et placé en garde à vue.

Lire aussi:

Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
La «mission» russe à Minneapolis dénoncée par d’éminents esprits US sur CNN
Tags:
rodéo, France, Lille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook