France
URL courte
Affaire Benalla (194)
8518
S'abonner

Ce qu’il dit être un «pistolet à eau» serait en fait une arme bien réelle. Une semaine avant de poser armé sur une photo, Alexandre Benalla s’était rendu dans une armurerie parisienne, rapporte BFM TV, se référant à Tracfin.

Alexandre Benalla, ex-chargé de mission de l’Élysée, s’était rendu dans une armurerie du IIe arrondissement  de la capitale une semaine avant d’être pris en photo en train de brandir une arme, à en croire une note de Tracfin, rapporte ce mardi BFM TV.

D’après ces informations, le 21 avril 2017, il y a dépensé 1.305 euros.

Pour rappel, celui qui avait d’abord indiqué à Mediapart qu’il s’agissait d’un photomontage, a ensuite  déclaré aux juges d’instruction qu’il ne s’agissait que d’un «pistolet à eau».

L’édition précise que Tracfin a en outre fait état de mouvements d'argent «suspects» sur les comptes d’Alexandre Benalla entre janvier 2016 et octobre 2018.

«Il s'agit de chèques signés par son comparse Vincent Crase, également mis en examen dans l'affaire de la manifestation du 1er mai 2018, pour un montant de 18.000 euros», apprend-on de BFM TV.

Dossier:
Affaire Benalla (194)

Lire aussi:

Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Cet acteur est considéré comme le meilleur James Bond de tous les temps
Escalade des tensions en Méditerranée orientale: la Turquie à l’offensive
Tags:
achat, pistolet, BFMTV, Alexandre Benalla, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook