Ecoutez Radio Sputnik
    Sputnik

    Le refus d'accréditer Sputnik France suscite un malaise en direct sur LCI (vidéo)

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    18503

    En direct sur LCI, le vice-président du groupe RN au Conseil Régional d’Ile-de-France, Jean-Lin Lacapelle, a évoqué le fait que les médias Sputnik et RT n’avaient pas été accrédités par LREM pour couvrir sa campagne des élections européennes. Cette déclaration a provoqué des remous sur le plateau.

    Le vice-président du groupe RN au Conseil Régional d'Ile-de-France, Jean-Lin Lacapelle, a abordé, en direct sur LCI, le refus de La République en marche (LREM) d'accréditer Sputnik et RT pour couvrir sa campagne des élections européennes qui se tiendront le 26 mai prochain.

    ​«Les médias comme Sputnik ou RT France qui n'ont pas leur accréditation demain pour la campagne européenne», dit Jean-Lin Lacapelle.

    «On ne va pas refaire le débat», est-il interrompu.

    «Ce n'est pas le débat que je souhaite refaire», rétorque l'invité.

    «Il y a une dérive très inquiétante aujourd'hui dans la manière dont Emmanuel Macron et ses collaborateurs gouvernent et conduisent le pays, c'est grave», a donc résumé Jean-Lin Lacapelle.

    Depuis un an, les journalistes de Sputnik et de RT en France se voient régulièrement refuser leur accréditation auprès du ministère français des Affaires étrangères. Ils ne reçoivent pas d'accréditation pour assister aux événements organisés par l'Élysée ou par les ministères français. Selon Natalia Novikova, rédactrice en chef de Sputnik France, cela met doublement en danger les journalistes russes qui couvrent les manifestations à Paris, surtout quand celles-ci dégénèrent en affrontements.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a entrepris des efforts diplomatiques intenses pour améliorer la situation des deux médias en France. Toutefois, Paris n'a jamais fourni d'explications officielles concernant sa décision de ne pas accréditer les journalistes de Sputnik et de RT. Lors de rencontres à huis clos, les diplomates russes ont appris que ce serait «la décision personnelle du locataire de l'Élysée», d'après la porte-parole du ministère russe, Maria Zakharova.

    Récemment, Stéphane Séjourné, directeur de campagne de LREM et ancien conseiller d'Emmanuel Macron à l'Élysée, a fait savoir que Sputnik et RT France ne seraient pas accrédités pour couvrir la campagne de La République en marche (LREM) pour les élections européennes programmées pour le 26 mai.

    Tags:
    élections, refus, accréditation, La République en Marche! (LREM), Natalia Novikova, Maria Zakharova, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik