France
URL courte
Tentative de coup d'État au Venezuela (212)
7230
S'abonner

Alors que les fidèles du «Président» autoproclamé Juan Guaido veulent se porter aux frontières vénézuéliennes pour faire entrer l'aide humanitaire, malgré l'opposition de l’armée, Air France prend la décision de suspendre ses vols à destination de Caracas «pour des raisons de sécurité».

Air France suspend au moins jusqu'à lundi ses vols à destination de Caracas. Selon la compagnie aérienne, il s'agit d'une «mesure ponctuelle» qui concerne les allers-retours des 23, 24 et 25 février.

«En raison de la situation au Venezuela, certains vols ont été annulés, pour des raisons de sécurité», a indiqué une porte-parole d'Air France à l'AFP.

Le site d'Air France propose des correspondances à Panama ces jours-là.

À l'appel du «Président» autoproclamé Juan Guaido, quelque 700.000 volontaires, selon l'opposition, ont l'intention de se rendre aux postes-frontière samedi pour prendre livraison de l'aide humanitaire envoyée par les États-Unis et le Brésil.

Face à eux, les militaires fidèles au Président Nicolas Maduro se disent déterminés à défendre «l'intégrité territoriale» du pays. Selon le chef d'État, l'envoi d'une aide humanitaire de Washington, attendue par Juan Guaido samedi 23 février, est un «show politique» et un «attrape-nigaud». Le gouvernement actuel considère cette aide comme une étape avant une intervention militaire américaine.

La crise politique au Venezuela a éclaté quand l'opposant Juan Guaido, renvoyé le 22 janvier du poste de président de l'Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s'est autoproclamé le lendemain «Président en exercice du pays» et a prêté serment au cours d'une manifestation. Donald Trump l'a reconnu comme «Président par intérim».

Une quarantaine de pays, dont le Royaume-Uni et l'Allemagne, en ont fait de même. La France l'a également reconnu comme «Président en charge». Le Président Nicolas Maduro a qualifié Juan Guaido de pantin des États-Unis.

La Russie, la Chine, la Turquie et plusieurs autres pays ont, quant à eux, soutenu Nicolas Maduro en tant que Président légitime du Venezuela. Le Kremlin a qualifié la décision de certaines nations européennes d'«ingérence dans les affaires intérieures du Venezuela.

Dossier:
Tentative de coup d'État au Venezuela (212)

Lire aussi:

Une centaine de fêtards sur une plage d'Arcachon interrompus par la police – vidéo
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Alain Finkielkraut s’attaque à son tour à Didier Raoult
Tags:
vols, Air France, Juan Guaido, Nicolas Maduro, Caracas, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook