Ecoutez Radio Sputnik
    Gilet jaune, image d'illustration

    Un Gilet jaune écope de six mois avec sursis pour avoir jeté des patates sur les gendarmes

    © AFP 2019 Pascal GUYOT
    France
    URL courte
    25017

    Lors de l’acte 14 de la mobilisation des Gilets jaunes à Montpellier, un Lodévois a été interpellé par les forces de l’ordre. La raison: il lançait des projectiles, à savoir des pommes de terre, sur les gendarmes. L’individu a été condamné à six mois de prison avec sursis.

    Un homme, âgé de 33 ans, a été condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir lancé deux pommes de terre en direction des gendarmes mobiles lors de l'acte 14 des Gilets jaunes à Montpellier, rapporte Midi Libre.

    «Sur le moment j'étais énervé, pour plein de raisons personnelles. Je venais chaque samedi avec des amis, pour manifester. Je n'ai pas spécialement de revendications», a-t-il expliqué au tribunal de Montpellier.

    Lors de son interpellation, le prévenu avait avec lui une matraque télescopique. «C'est pour me défendre, j'ai été agressé au lycée quand j'étais jeune», a-t-il expliqué.

    De plus, il lui est interdit de se rendre à Montpellier pendant six mois.

    À son tour, son avocat a déclaré que «si tout le monde venait aux manifestations armé de pommes de terre, ce serait moins risqué», dont les paroles sont citées par le quotidien régional.

    Cela fait trois mois que les Gilets jaunes se rassemblent tous les samedis, initialement pour dire non à la hausse des prix du carburant. Ce 16 février, les Gilets jaunes se sont retrouvés pour leur acte 14 dans de nombreuses villes françaises.

    Le ministère de l'Intérieur a évalué que le nombre de manifestants était en baisse pour cet acte 14, avec un chiffre de 41.500 manifestants, ce qui a été contesté par le syndicat France Police-Policiers en colère qui, lui, a évoqué le chiffre de 230.000 manifestants dès 15h30.

    Lire aussi:

    Michel Maffesoli: «nous allons voir resurgir des manifestations tribales!»
    Violences au Mans: un forain grièvement blessé au pied (vidéo choc)
    Une source diplomatique explique le but de l’arrivée de militaires russes à Caracas
    Tags:
    pommes de terre, prison, gilets jaunes, Montpellier
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik