France
URL courte
15815
S'abonner

La candidature d’Emmanuelle Gave, ancienne avocate, a été écartée par le parti Debout la France de la liste des élections européennes en raison de ses publications controversées sur les réseaux sociaux. Dans un de ses messages, qui ont été qualifiés de raciste, elle a déclaré que «les musulmanes étaient quasiment inemployables».

Debout la France a annoncé avoir retiré la candidature de l'ancienne avocate Emmanuelle Gave des élections européennes, même si auparavant le président du parti, Nicolas Dupont-Aignan, avait déclaré qu'elle avait «de fortes chances» d'être sur sa liste. Ce sont les révélations faites par l'émission Quotidien qui ont provoqué cette décision.

Ainsi, répondant en juillet 2018 à un article de Le Monde selon lequel «il y a trop de Blancs dans le secteur de l'intelligence artificielle», Emmanuelle Gave a écrit «qu'il y a beaucoup trop de Noirs dans les courses de 100 mètres». Dans une publication sur Facebook, elle a ensuite écrit que «les musulmanes sont quasiment inemployables en tant qu'employées de maison ou nany».

Interrogée à ce sujet devant une caméra de l'émission Quotidien, Emmanuelle Gave a tenu à souligner qu'elle n'était «absolument pas raciste». Elle a expliqué qu'elle avait «une nounou algérienne qui [lui, ndlr] a fait les pires problèmes de la Terre».

Emmanuelle Gave a réagi à la décision de Debout la France dans un tweet qui n'est plus disponible à la suite de la suppression complète de son compte. Selon l'Opinion, son message contenait l'information suivante:

«Chers amis, Debout la France en la personne de son représentant d'astreinte, m'informe donc de mon retrait des listes pour des propos tenus sur une "télévision". J'en ai pris bonne note. Comme l'a dit la poète "Merci pour ce moment". Je leur souhaite bonne chance et "Que sera sera"»

Lire aussi:

Les Bleus ont renoncé au dernier moment à mettre un genou à terre au début du match France-Allemagne et voici pourquoi
Castex annonce la levée du couvre-feu et la fin du port du masque en extérieur
Les temps forts du sommet Poutine-Biden à Genève
Sommet Poutine-Biden: l’adhésion au principe de tous perdants en cas de guerre nucléaire confirmée
Tags:
racisme, Debout la France, Emmanuelle Gave, Nicolas Dupont-Aignan, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook