France
URL courte
Attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis (29)
11190
S'abonner

Le djihadiste français Fabien Clain, 41 ans, qui avait revendiqué les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, serait décédé mercredi après-midi en Syrie, relatent des médias français.

Une frappe aérienne de la coalition antiterroriste internationale sous commandement américain menée le 20 février contre Al-Baghouz Fouqani, en Syrie, aurait coûté la vie au djihadiste français Fabien Clain, relate la presse française.

Le frère du terroriste, Jean-Michel Clain, quant à lui, aurait été grièvement blessé, précisent des médias. D'après la presse, des vérifications sont en cours pour déterminer s'il s'agit bien de Fabien et Jean-Michel Clain.

Le Quai d'Orsay n'a pas commenté ces informations. «Rien à ce stade», dit-on à l'état-major des armées françaises, selon Reuters.

De nationalité française, les deux frères avaient revendiqué les attentats à Paris et dans sa banlieue 13 novembre 2015. Fabien Clain avait enregistré le message audio et la voix de son frère a été identifiée comme celle de l'interprète d'un chant religieux dans cet enregistrement.

La revendication évoquait également une attaque dans le XVIIIe arrondissement qui ne s'est finalement pas produite. L'été dernier, les juges d'instruction avaient émis un mandat d'arrêt international.

Dossier:
Attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis (29)

Lire aussi:

Giuseppe Conte prévoit d’annoncer sa démission ce mardi
Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
Tags:
blessure, morts, attentat, revendications, frappe aérienne, Syrie, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook