Ecoutez Radio Sputnik
    Acte 14 des Gilets jaunes à Paris

    Utiliser un gilet jaune dans ce cadre ne vous épargnera pas 10 ans de prison

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    5812

    Un important trafic de drogue a été démantelé en Île-de-France en début de semaine. Selon FranceInfo, le suspect se servait d’un gilet jaune pour transporter sa marchandise et ne pas éveiller les soupçons.

    Un trentenaire a été interpellé dans la nuit de dimanche à lundi dernier en possession de 500 kg de cannabis à Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis. Comme le signale Franceinfo, le trafiquant, qui voyageait jusqu'en Andalousie, avait mis un gilet jaune sur le tableau de bord de son véhicule afin de ne pas éveiller l'attention. Il était déjà connu des services de police pour des vols à main armée.

    Sa compagne ainsi que trois complices présumés ont également été arrêtés dans la foulée.

    Les enquêteurs de la police judiciaire ont mis la main sur 1,5 tonne de cannabis lors d'un coup de filet réalisé en début de semaine en région parisienne, a-t-on appris jeudi de sources proches de l'enquête.
    Ceux-ci pensaient remonter la piste d'un trafic d'armes et ont, après plusieurs mois d'enquête, fini par démanteler un réseau de dealers de «shit» de la région parisienne, soupçonnés d'avoir fait remonter du Maroc via l'Espagne plusieurs tonnes de stupéfiants.

    Au terme des perquisitions menées dans trois entrepôts, toujours situés en Île-de-France, 1,5 tonne de résine de cannabis a été saisie, ainsi qu'une grosse somme en argent liquide, des pistolets automatiques et plusieurs voitures de marque.

    Lire aussi:

    L’Iran déclare avoir envoyé un «message clair» aux USA en abattant leur drone
    L'Iran a abattu un drone espion américain près du détroit d’Ormuz
    Deux ministres français épinglés pour fake news en moins de 24 heures
    Tags:
    gilets jaunes, cannabis, Île-de-France, Paris
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik