France
URL courte
5213130
S'abonner

Un policier qui aurait visé la tête d’un manifestant lors de l’acte 15 du mouvement des Gilets jaunes à Paris a été filmé. Par contre, lorsqu’il a remarqué que ses actions étaient enregistrées, il a préféré partir.

Les accrochages entre la police et des manifestants en marge du mouvement des Gilets jaunes marquent toujours les manifestations de ces derniers. Surtout lorsque la polémique touche à d'usage des lanceurs de balles de défense (LBD) par la police qui est ciblée pour viser les manifestants à la tête ce qui aurait provoqué beaucoup de blessures graves lors des actes précédents des Gilets jaunes.

Cet acte, hors les affrontements avec la police et les gaz lacrymogènes utilisés, a de nouveau été marqué par le problème lié aux policiers qui utilisent les LBD. De surcroît, un a été filmé alors qu'il viserait la tête d'un manifestant et qu'il se le voit reproché par les personnes autour.

Étant filmé de dos, le policier de la BAC n'a dans un premier temps pas remarqué que quelqu'un enregistrait ses actions et à continuer à tenir en joue un individu dans la foule. Après quelques instants, il se rend compte être filmé, baisse son arme et préfère quitter les lieux afin de rejoindre ses collègues.

Cette vidéo tournée en marge des manifestations des Gilets jaunes lors de l'acte 15 à Paris a provoqué de nombreuses réactions des internautes dont la majorité lance des accusations farouche contre le policier de la BAC en lui reprochant cet acte délibéré de viser la tête d'un civil.

Néanmoins, plusieurs voix faisant remarquer qu'il est difficile de savoir réellement où le policier vise se font entendre.

Ce samedi, des Français sont sortis dans la rue pour la 15e manifestation des Gilets jaunes. Alors que l'acte 14 avait été marqué par une baisse du nombre de manifestants, ce samedi enregistre une augmentation de la participation.

Lire aussi:

L’Égypte a besoin d’armes, la France répondra-t-elle présente?
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Assassinat du général Soleimani: «les Américains se prennent pour les maîtres du monde», selon Tahhan
Tags:
polémique, manifestation, gilets jaunes, police, LBD (lanceur de balles de défense), Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook