France
URL courte
Affaire Benalla (196)
34276
S'abonner

Alexandre Benalla et Vincent Crase, qui avaient été incarcérés il y a une semaine, ont obtenu ce mardi leur remise en liberté, a annoncé ce mardi le parquet général.

Alexandre Benalla et Vincent Crase, qui avaient été incarcérés il y a une semaine pour avoir violé l'interdiction d'entrer en contact, ont obtenu leur sortie de prison, vient de déclarer le parquet général.

La cour d'appel de Paris a «infirmé l'ordonnance de révocation du contrôle judiciaire et de mise en détention provisoire» de l'ex-collaborateur d'Emmanuel Macron et de l'ex-salarié de la République en marche (LREM), a indiqué le parquet.

«MM. Vincent Crase et Alexandre Benalla ont été remis en liberté et les mesures du contrôle judiciaire des mis en examen reprennent leurs effets», a ajouté le parquet général dans un communiqué.

Alexandre Benalla avait été placé en détention provisoire pour non-respect de son contrôle judiciaire à la prison de la Santé. Vincent Crase avait été écroué à la prison de Bois-d'Arcy dans les Yvelines.

La commission des lois du Sénat a dévoilé mercredi dernier son rapport d'enquête sur l'affaire Benalla, du nom de l'ex-chargé de mission à l'Élysée soupçonné d'avoir menti sous serment, notamment sur ses passeports diplomatiques. Dans les heures qui ont suivi, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour «entrave à la manifestation de la vérité».

Dossier:
Affaire Benalla (196)

Lire aussi:

Pass sanitaire: des sanctions «totalement disproportionnées» pour les récalcitrants?
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Un système de DCA russe détruit l’ensemble des missiles israéliens ayant visé une ville syrienne
Tags:
liberté, passeports, parquet, enquête, prison, La République en Marche! (LREM), Sénat français, Vincent Crase, Alexandre Benalla, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook