France
URL courte
1011
S'abonner

Une affiche, prise en photo sur le mur d’un bureau de poste de Nevers, «interdit de donner de l’argent aux SDF sous peine d’amende». Le cliché présentant cette annonce controversée a été par la suite posté sur Twitter. La Poste a rejeté sa responsabilité quant à ce message et a ouvert une enquête pour en connaître l’origine.

Sur son compte Twitter, Madjid Messaoudene, élu de Saint-Denis, a posté une photo prise à l'extérieur d'un bureau de poste de Nevers. L'image montre un panneau avec l'inscription suivante: «il est interdit de donner de l'argent aux SDF sous peine d'amende».

L'auteur de la publication, affirmant que la photo a été faite par un ami, a appelé La Poste à expliquer le contenu de l'affiche et a dénoncé «la chasse aux pauvres»:

La Poste a réagi au tweet, se dissociant de cette annonce:

«Bonjour, La Poste ne cautionne pas le message affiché, contraire à ses valeurs, et l'a immédiatement retiré. Une enquête est en cours afin de déterminer son origine.»

Malgré la réaction du groupe, la photo a quand même provoqué une polémique dans les commentaires. Certains internautes ont exprimé leur indignation par rapport au contenu de l'affiche, d'autres ont appelé l'auteur du tweet à vérifier les news qu'il diffusait sur sa page.

Lire aussi:

Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Assassinat de Mohsen Fakhrizadeh: un temps Mossad à Téhéran
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Tags:
poste, amende, SDF, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook