France
URL courte
19553
S'abonner

Le Canard enchaîné a publié une photo présentée comme étant une note interne du commissariat du XIXe arrondissement de Paris. Les policiers y dénoncent des «abrutis» et des «crapules» volant des affaires dans les vestiaires hommes et femmes. Une enquête serait en cours.

Le journal satirique Le Canard enchaîné a publié ce qu’il présente comme étant une note interne émanant du commissariat du XIXe arrondissement de Paris. Particulièrement véhémente, cette note accuse des policiers de voler leurs collègues dans les vestiaires aussi bien hommes que femmes.

​Commençant par dénoncer ces agissements, la note parle d’«abrutis» et de «crapules» n’ayant pas leur place dans la police et devant «retourner dans la fosse à purin d’où ils n’auraient jamais dû sortir». En conclusion, cette note met en garde les auteurs des faits, précisant qu’ils seront sévèrement sanctionnés en cas de prise en flagrant délit.

Cette situation s’ajouterait ainsi à un contexte déjà tendu dans les commissariats parisiens en raison de la crise des Gilets jaunes, dont les mobilisations se déroulent depuis le 24 novembre à Paris chaque samedi.

Lire aussi:

Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Les Américains vont débarquer à La Rochelle «pour renforcer le flanc Est de l’Europe face à la Russie»
Miss France 2020 sauvée par les pompiers lors d’un incendie dans son immeuble à Paris
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Tags:
vols, commissariat, Canard Enchaîné, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook