France
URL courte
9551
S'abonner

La visite rendue jeudi au Salon de l’agriculture par Bruno Le Maire a été l’occasion pour les grévistes de La Poste de venir rencontrer le ministre. Sous des slogans scandés et des cris, il a été finalement exfiltré, suivi par une foule de postiers et postières.

Des grévistes de La Poste ont préparé un accueil peu bienveillant au ministre français de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, lorsqu'il est apparu jeudi au Salon de l'agriculture.

Après avoir essayé d'aborder l'homme politique, les postiers et postières se sont mis à scander «résistance».

Certains manifestants tentant d'échanger avec le ministre ayant été mis sur le côté, Bruno le Maire, protégé par ses gardes du corps, a quitté les lieux.

Sur une vidéo diffusée sur YouTube, on peut voir le ministre, protégé par ses gardes du corps, se déplacer à l'intérieur d'une foule de grévistes qui ne cessent de scander «résistance». Ses gardes du corps repoussent des grévistes qui essayent de s'approcher du ministre.

Parmi les postiers figure le syndicaliste de Sud Poste Gaël Quirante qui, la semaine dernière, a été violemment interpellé par des CRS lorsqu'il essayait de parler avec la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

Lire aussi:

L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
Salon International de l'Agriculture, Bruno Le Maire, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook