Ecoutez Radio Sputnik
    Calais

    Une centaine de migrants forcent l’entrée du port de Calais

    © REUTERS / Pascal Rossignol
    France
    URL courte
    7418

    De nombreux migrants se sont introduits illégalement samedi soir dans l'enceinte du port de Calais, une cinquantaine d’entre eux réussissant à grimper à bord d'un ferry en provenance d'Angleterre et au moins 44 étant interpellés, selon la préfecture.

    Une centaine de migrants se sont introduits sur le port de Calais, grimpant à bord d'un ferry et perturbant temporairement le trafic des bateaux, a annoncé la préfecture.

    Les migrants, qui espéraient rejoindre le Royaume-Uni, ont pénétré dans l'enceinte du port entre 21h15 et 21h30. «Une cinquantaine d'entre eux ont réussi à monter dans un ferry» de la compagnie DFDS, «en provenance de Douvres et qui venait d'accoster», par l'intermédiaire d'une échelle d'entretien et en raison de la marée haute, a expliqué à l'AFP Jean-Philippe Vennin, sous-préfet de permanence pour le Nord et le Pas-de-Calais.

    «Deux des migrants sont tombés à l'eau et ont été rapidement repêchés par les sapeurs-pompiers», a-t-il ajouté.

    Intervenant à bord du bateau, les forces de l'ordre ont organisé «la sortie des véhicules, voitures et poids-lourds» et ont «ratissé le ferry».

    Quelque «44 migrants ont ainsi été localisés et interpellés, puis conduits à l'aide d'un bus au commissariat de Calais» pour être placés en garde à vue, a déclaré M. Vennin.

    À 00h45, l'opération «était toujours en cours et une dizaine de migrants se trouvaient toujours à bord du ferry, près des cheminées» dans une zone difficile d'accès.

    Le trafic des bateaux a été temporairement perturbé. Au moins deux ferries ont dû patienter au large, «le temps de sécuriser» la zone, puis ont pu reprendre leur route. La compagnie DFDS a elle signalé des perturbations sur Twitter.

    Lire aussi:

    Un tremblement de terre secoue Athènes - images
    L’Iran rappelle aux États-Unis leur situation géographique
    Téhéran estime que Washington a abattu l'un de ses propres drones par erreur
    Tags:
    migrants, Calais, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik