France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)
4613126
S'abonner

Une journaliste portant un brassard de presse a reçu des coups de pied et de bouclier d’un policier lors de la manifestation des Gilets jaunes à Bordeaux, samedi dernier. Elle a filmé son «agresseur» et a dévoilé la scène dans une vidéo postée sur son compte Twitter.

La journaliste Stéphanie Roy s'est fait frapper à coups de pied et de bouclier par un représentant des forces de l'ordres durant l'acte 16 des Gilets jaunes, samedi dernier à Bordeaux.

La femme a cependant filmé la scène et l'a postée sur son compte Twitter en précisant qu'au moment des faits, elle portait de manière visible un brassard de presse.

Ainsi, on voit dans la vidéo un policier en train de faire reculer Stéphanie Roy qui lui répète qu'elle est journaliste.

«Je recule mais vous n'avez pas le droit de me toucher comme ça», crie-t-elle alors que la caméra oscille.

Dans le même temps, une autre journaliste, Elsa Gambin, a dénoncé sur son compte Twitter un «collègue de l'agence Reuters visé délibérément par un tir de LBD40».

Le journaliste David Dufresne, qui dénonce depuis le début du mouvement les violences policières présumées sur son compte Twitter, a répondu à ce post en proposant son aide.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)

Lire aussi:

«Ce n’est pas à l’Azerbaïdjan de faire la loi en France!»: une maire menacée pendant des années par Bakou
Moscou invite Washington à sauver les Américains au lieu de lutter contre le vaccin russe
La maire d’Aix-en-Provence invite Véran à «la fermer» après l’annonce de nouvelles mesures visant sa ville
Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Tags:
police, presse, vidéo, journalistes, gilets jaunes, manifestation, France, Bordeaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook