Ecoutez Radio Sputnik
    Les CRS emploient du gaz lacrymogène contre des Gilets jaunes à Paris

    Gazé par la police, ce Gilet jaune en fauteuil roulant annonce comment il va répondre

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)
    5914017
    S'abonner

    Pascal Bouré, l’homme en fauteuil roulant qui avait été aspergé de gaz lacrymogène par un policier lors de la manifestation des Gilets jaunes à Toulouse samedi dernier, a raconté à France 3 ce qu’il avait vécu en soulignant qu’il voulait porter plainte.

    Pascal Bouré est cet homme handicapé en fauteuil roulant qui avait été gazé par un policier durant l'acte 16 des Gilets jaunes à Toulouse, samedi 2 mars.

    Il a ainsi partagé dans un entretien téléphonique avec France 3 ce qu'il avait vécu et comment il entendait réagir à une telle conduite des forces de l'ordre.

    «Je ne voulais que rentrer chez moi, je suis vulnérable, je voulais sortir de la manifestation qui se dirigeait vers un endroit où les flics gazaient les manifestants, qui manifestaient de façon pacifique puisqu'il n'y avait eu aucun problème durant l'heure qui a précédé ce gazage», a-t-il expliqué.

    «J'étais fatigué, je suis handicapé, vulnérable. Il m'a agressé avec beaucoup de haine, de colère», a poursuivi M. Bouré.

    Finalement, il a annoncé au média avoir pris la décision de «porter plainte pour ça».

    En marge des manifestations des Gilets jaunes à Toulouse samedi 2 mars, un Gilet jaune en fauteuil roulant a été gazé par un policier après s'être fait confisquer son masque de protection. La scène, filmée, a été largement partagée sur les réseaux sociaux.

    Dans la vidéo, un homme en fauteuil roulant, vêtu d'un gilet jaune, parle avec un policier. Selon l'auteur de la séquence, il cherchait à récupérer son masque de protection. Après quelques phrases échangées, le policier lui tourne le dos et cherche à s'éloigner avec l'objet confisqué. Pourtant, le manifestant décide d'insister.

    Alors qu'il s'approche en fauteuil s'approche, le policier lui pulvérise abondamment du gaz lacrymogène sur le visage, à bout portant. Ainsi, le policier n'était pas en situation de défense face à un élément dangereux. Ses collègues, qui se trouvaient à ses côtés, n'ont pas réagi et c'est un civil qui s'est finalement indigné face à l'agent.

    Les autorités n'ont pour l'instant pas commenté cet incident.

    Ce premier samedi du mois de mars, l'acte 16 des Gilets jaunes s'est déroulé en France. Au total, le ministère de l'Intérieur a comptabilisé 39.300 manifestants à travers le pays, dont 4.000 à Paris. D'autres sources donnent des chiffres allant jusqu'à 200.000 participants.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)
    Tags:
    gilets jaunes, fauteuil roulant, handicapés, gaz lacrymogènes, manifestation, police, Toulouse, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik