France
URL courte
17173
S'abonner

Ce jeudi 7 mars, le tribunal de Lyon a rendu son verdict concernant le cardinal Philippe Barbarin pour ne pas avoir dénoncé les agressions pédophiles d'un prêtre de son diocèse. L’archevêque a été condamné à six mois de prison avec sursis.

Le cardinal Barbarin a été reconnu coupable de non-dénonciation d'abus sexuels au sein de son diocèse. Tel est le verdict du tribunal de Lyon qui a condamné ce jeudi l'archevêque à six mois de prison avec sursis. Ses avocats ont immédiatement annoncé qu'ils feraient appel de cette décision.

Par la suite le cardinal Barbarin a annoncé son intention de remettre sa démission au pape.

«J'ai décidé d'aller voir le Saint-Père pour lui remettre ma démission», a-t-il déclaré.

«Je ne vois pas de quoi je suis coupable», avait déclaré le cardinal plus tôt lors de son procès.

Cette affaire qui implique six membres du diocèse lyonnais a éclaté il y a trois ans après que neuf hommes qui avaient d'abord accusé le père Bernard Preynat d'avoir abusé d'eux ne portent plainte contre ceux qui, selon eux, n'ont rien dit des agissements du prêtre.

«Je n'ai jamais cherché à cacher, encore moins à couvrir ces faits horribles», a assuré au tribunal le cardinal Barbarin.

Il a expliqué n'avoir appris les agressions reprochées au père Preynat qu'en 2014, quand une victime se confia à lui.

Le 9 janvier, au dernier jour du procès contre le cardinal, la procureure adjointe de la République, Charlotte Trabut, n'a requis aucune condamnation «contre quiconque».

Lire aussi:

Un avion de ligne s'écrase en Afghanistan avec plusieurs personnes à son bord
Le basketteur Kobe Bryant parmi les victimes d'un crash d'hélicoptère aux États-Unis - vidéos
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Tags:
abus sexuel, église, Lyon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik