France
URL courte
Affaire Benalla (194)
9103
S'abonner

L'ancien «conseiller spécial» d'Emmanuel Macron Ismaël Emelien a été convoqué en janvier pour une audition de trois heures, lors de laquelle il affirme avoir «apporté toutes les réponses» qui lui «ont été demandées».

L'ancien «conseiller spécial» d'Emmanuel Macron Ismaël Emelien, mis en cause dans l'affaire Benalla, a indiqué vendredi à l'AFP avoir été entendu le 16 janvier en audition libre par l'Inspection générale de la Police nationale (IGPN), confirmant une information du Point.

Lors de cette audition qui a duré «un peu moins de trois heures», «j'ai apporté toutes les réponses qui m'ont été demandées», a précisé l'ancien stratège de Macron. Il a été mis en cause dans l'affaire Benalla depuis que l'ex-chargé de mission du président a affirmé aux enquêteurs lui avoir transmis des vidéos, obtenues illégalement auprès de la police et destinées à le disculper dans le déroulé des violences du 1er mai.

Dossier:
Affaire Benalla (194)

Lire aussi:

Ce ne sont pas les dinars libyens qui sont «faux» mais les dires des USA: Moscou réagit aux accusations de Washington
Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Tags:
Inspection générale de la police nationale (IGPN), Ismaël Emelien, Alexandre Benalla, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook