Ecoutez Radio Sputnik
    La police française (image d'illustration)

    Un homme armé d’une machette de 30 cm arrêté devant la prison de Condé-sur-Sarthe

    © REUTERS / Charles Platiau
    France
    URL courte
    340

    Alors que de nombreux surveillants pénitentiaires manifestaient ce vendredi devant la prison de Condé-sur-Sarthe pour le troisième jour consécutif après l'agression de deux de leurs collègues par un détenu radicalisé, un homme armé d’une machette y est arrivé sur un scooter, relatent des médias français. Il a par la suite été maîtrisé.

    Un individu muni d'une machette de quelque 30 centimètres, qui a fait son apparition sur un scooter devant la prison de Condé-sur-Sarthe ce vendredi 8 mars, a été interpellé par des agents pénitentiaires, selon la presse française.

    Comme l'indique des médias, les motivations du suspect demeurent inconnues à ce stade. Personne n'a été blessé. Les policiers qui sont rapidement arrivés sur place ont inspecté le scooter de l'individu. À priori, le paquet suspect sur le scooter ne contenait pas d'explosifs, souligne la presse française.

    Le syndicat SNP-FO a retransmis en direct sur Facebook le moment où l'homme a été maîtrisé.

    Les événements se sont produits alors que plusieurs surveillants pénitentiaires se rassemblaient devant l'établissement, pour un troisième jour consécutif, en vue de protester contre l'agression de deux de leurs collègues par un détenu radicalisé le 5 mars.

    Michaël Chiolo, 27 ans, qui a blessé au couteau deux surveillants affirmait vouloir «venger» Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat du marché de Noël à Strasbourg, selon le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz.

    Lire aussi:

    «Excusez-nous, on ignorait qu’il était invisible»: le F-117 abattu par les Serbes en 1999
    Encore un pays européen qui promet de transférer son ambassade en Israël à Jérusalem
    Ces symptômes du cancer du cerveau que les malades ignorent
    Tags:
    prison, scooters, manifestation, arrestation, arme blanche, Condé-sur-Sarthe, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik