Ecoutez Radio Sputnik
    Christophe Castaner

    Castaner s’interroge sur l’héritage des Gilets jaunes et s’attire les foudres du Net

    © Sputnik . Irina Kalashnikova
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)
    38856

    Le ministre français de l’Intérieur s’est penché ce vendredi lors de son déplacement à Marseille sur la question de la trace que laisseront les Gilets jaunes. Selon lui, il est probable que cela soit une trace «de violence».

    En déplacement à Marseille, le ministre français de l'Intérieur Christophe Castaner s'est demandé ce vendredi «quelle trace» voulaient laisser les Gilets jaunes qu'il a qualifiés de «mouvement social inédit».

    «Les violences sont devenues systématiques pour un petit nombre […] Donc, quelle trace ils veulent laisser? Celle de la revendication ou celle de la violence?», s'est-t-il interrogé.

    En rappelant les actions des casseurs qui «viennent pour frapper pour casser, pour piller, pour insulter aussi», il a évoqué une «dernière tendance qui consiste à jeter des excréments sur la police».

    En réagissant à ces propos, de nombreux internautes se sont, à leur tour, demandés quelle trace lasserait M.Castaner.

    ​Certains ont rappelé les moyens employés par la police lors des manifestations. 

    ​Pour Castaner la question ne se pose plus! Les traces qu'il laisse sont: yeux crevés, mains arrachées, corps mutilés, Violences policières condamnées par l'ONU!

    ​Le 6 mars, le Haut-commissaire de l'Onu aux droits de l'Homme, Michelle Bachelet, a demandé à la France d'ouvrir une enquête sur «l'usage excessif de la force» pendant les manifestations des Gilets jaunes. En réagissant sur ce discours, le porte-parole du gouvernement français, Benjamin Griveaux, s'est étonné que la France se soit retrouvée sur «une liste entre le Venezuela et Haïti».

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)

    Lire aussi:

    L’Iran déclare avoir envoyé un «message clair» aux USA en abattant leur drone
    L'Iran a abattu un drone espion américain près du détroit d’Ormuz
    Deux ministres français épinglés pour fake news en moins de 24 heures
    Tags:
    gilets jaunes, violences, Christophe Castaner, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik