Ecoutez Radio Sputnik
    «Stop aux armes sublétales»: des Gilets jaunes rendent hommage à leurs blessés à Besançon

    «Stop aux armes sublétales»: des Gilets jaunes rendent hommage à leurs blessés à Besançon

    © AFP 2019 Sébastien BOZON
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (180)
    5250

    Des Gilets jaunes se sont rassemblés à Besançon ce samedi 9 mars afin de rendre hommage à tous les blessés depuis le début du mouvement et de protester de manière pacifique contre l’utilisation des armes sublétales.

    Un sit-in et un hommage aux Gilets jaunes blessés depuis le début du mouvement a été tenu à Besançon ce samedi en marge des manifestations lors de l'acte 17.

    Les Gilets jaunes se sont mobilisés à Besançon sur la place de la Révolution afin de rendre hommage aux manifestants blessés, ainsi que contre les violences policières et l'utilisation des grenades et des lanceurs de balles de défense. Certains Gilets jaunes sont venus avec de fausses blessures à la tête ou aux yeux pour illustrer leur soutien aux victimes.

    Ce rassemblement a été initié par Laurent Thines, chef du service de neurologie du CHU de Besançon. Le professeur a prononcé un discours en hommage aux victimes lors des manifestations.

    «Les médecins sont légitimes pour parler de ces blessures dont sont victimes les citoyens. Des dizaines de blessés s'accumulent chaque weekend», a lancé le professeur devant les manifestants rassemblés sur la place.

    Auparavant, Laurent Thines avait récolté 168.000 signatures pour une pétition nationale fin janvier contre l'utilisation des LBD.

    À une semaine de la fin du grand débat et de la grande journée nationale prévue par les Gilets jaunes, les manifestants avaient fait un sit-in à Paris et dans d'autres villes françaises. Ce 17e samedi de mobilisation était également placé sous le signe de la Journée internationale des femmes.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (180)

    Lire aussi:

    Michel Maffesoli: «nous allons voir resurgir des manifestations tribales!»
    Violences au Mans: un forain grièvement blessé au pied (vidéo choc)
    Le ministère de la Défense annonce la mort de trois militaires russes en Syrie
    Tags:
    gilets jaunes, violences policières, blessure, blessés, manifestation, victimes, Besançon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik