Ecoutez Radio Sputnik
    Laurent Wauquiez

    Projet européen: Wauquiez dénonce la «binarité stérile» de Macron et livre sa vision

    © AFP 2019 SEBASTIEN BOZON
    France
    URL courte
    251211
    S'abonner

    Quelques jours après la publication de la tribune d’Emmanuel Macron «Pour une renaissance européenne», Laurent Wauquiez a présenté le 9 mars son projet alternatif. Entre autres, il appelle la France à «se redresser» afin de «refonder» l’Europe.

    Le Président des Républicains Laurent Wauquiez a répondu samedi 9 mars, dans une tribune publiée dans Le Monde, au projet d'Emmanuel Macron «Pour une renaissance européenne». Il a qualifié l'approche du Président français de «stérile».

    Il reproche notamment à ce dernier «la volonté d'enfermer le débat européen dans un choix binaire» entre «proeuropéens et antieuropéens, progressistes et nationalistes, sauveurs et destructeurs».

    «Avec ce manichéisme, le Président fait courir à notre démocratie et à l'Europe un lourd danger [… ]Il est temps de sortir de cette binarité stérile», souligne Laurent Wauquiez.

    Selon le chef de file des Républicains, depuis son arrivée au pouvoir Emmanuel Macron «n'est parvenu à aucun progrès sur la scène européenne».

    «Pire, la France a rarement été aussi isolée et l'accueil glacial de sa tribune n'en est qu'un symptôme supplémentaire», ajoute-t-il.

    Estimant qu'afin que la France puisse «refonder» l'Europe, elle doit «d'abord se redresser», M.Wauquiez présente son projet européen.

    «Il y a un autre chemin pour l'Europe», affirme-t-il.

    Il évoque entre autres le sujet de l'immigration en proposant une «double protection: une protection aux frontières européennes pour ramener tous les bateaux de passeurs sur les côtes africaines, et une protection aux frontières nationales pour empêcher les entrées illégales en France».

    En ce qui concerne la politique de concurrence, il indique que «quand le Président se découvre partisan de la préférence européenne, je suis heureux de constater que celui qui a bradé Alstom à l'américain General Electric corrige son approche et rejoint nos positions».

    Il estime également que «l'Europe doit et devra s'appuyer sur les nations pour grandir et réussir».

    «C'est une faute de vouloir se débarrasser de la France dans l'Europe», conclut-il.

    Le 4 mars, Emmanuel Macron a présenté une série de propositions dans une tribune intitulée «Pour une renaissance européenne», parue dans les 28 pays membres de l'Union. Dans celle-ci, il a exprimé des propositions concrètes en vue de transformer l'Europe en pôle de «liberté, de protection et de progrès».

    Tags:
    tribune, Les Républicains (LR), Le Monde, Union européenne (UE), Laurent Wauquiez, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik